Numérisation: Lancement officiel du Recensement général de l’agriculture

0
111

Le Recensement général de l’agriculture (RGA) a été officiellement lancé dimanche dans la wilaya de Blida. Cette initiative vise à évaluer les capacités nationales et à identifier les besoins du secteur pour élaborer des politiques fondées sur des données scientifiques précises.

Le Secrétaire général du ministère de l’Agriculture et du Développement rural, Hamid Bensaâd, accompagné des autorités locales et du Secrétaire général de l’Union nationale des paysans algériens (UNPA), Abdellatif Dilmi, a supervisé le lancement de cette opération depuis la ferme pilote de la commune de Mouzaïa, à l’ouest de Blida.

M. Bensaâd a souligné l’importance de ce RGA, le troisième après ceux de 1973 et 2001. Il a précisé que ce recensement permettra d’obtenir des données fiables et précises, essentielles pour les futures politiques sectorielles. Le secteur agricole a connu une dynamique sans précédent ces dernières années grâce à une nouvelle approche visant à relancer les filières agricoles stratégiques pour atteindre l’autosuffisance et renforcer la sécurité alimentaire du pays. L’État a mobilisé tous les moyens matériels et humains nécessaires à la réussite de cette opération, qui se poursuivra jusqu’au 17 juillet prochain. Elle couvrira toutes les exploitations agricoles et périmètres du secteur à travers le pays, afin d’évaluer les biens agricoles, orienter les investissements et accompagner les agriculteurs. Le SG de l’UNPA a exhorté tous les agriculteurs et professionnels du secteur à s’impliquer dans cette opération, qui leur sera bénéfique.

Détails de l’Opération

Plus de 7.000 agents recenseurs, 1.300 contrôleurs, 120 superviseurs de wilayas et 29 superviseurs nationaux, tous formés dans les centres et instituts de formation du ministère, sont mobilisés pour cette opération. Le RGA est un outil essentiel pour collecter des données scientifiques précises sur les potentialités et capacités du secteur agricole, incluant la répartition géographique, les cultures, l’exploitation des terres, le bétail, les pratiques agricoles, les ressources humaines, ainsi que les structures et infrastructures du secteur. Le questionnaire du recensement, document officiel de cette opération, couvrira des informations détaillées sur les exploitations agricoles, telles que l’identité de l’investisseur, le foncier agricole, la ressource humaine employée, la ressource animale, les bâtisses et le matériel agricole. Les informations collectées seront quotidiennement introduites dans la plateforme numérique du RGA. Cette plateforme inclut aussi les nouvelles données sur l’exploitation des capacités existantes dans le Sud du pays, entre terres et eaux destinées au développement des cultures stratégiques. L’entretien entre l’agent recenseur et l’agriculteur sera confidentiel, et les données collectées seront transmises en toute sécurité conformément aux lois sur le secret statistique et la protection des données personnelles.

Le ministre de l’Agriculture, Youcef Cherfa, a souligné à plusieurs reprises l’importance accordée par le président de la République, M. Abdelmadjid Tebboune, à la réussite du RGA, car il s’agit d’un mécanisme de base pour connaître les capacités nationales et identifier les besoins afin de prendre des décisions fondées sur des données scientifiques précises. À noter que deux timbres postaux dédiés au 3e RGA ont été émis samedi, avec 200.000 exemplaires chacun. La prévente a eu lieu les 19 et 20 mai dans les Recettes principales d’Algérie-Poste et sera étendue à tous les bureaux de poste du territoire national les deux jours suivants, avec possibilité d’achat sur le site officiel d’Algérie Poste.

Yasmine Derbal

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici