Méditerranée: près de 100 personnes disparues ou mortes en 2024 (OIM)

0
110

L’Organisation internationale des migrations (OIM) a révélé ce lundi que près de 100 personnes sont mortes ou ont disparu en Méditerranée centrale et orientale depuis le début de l’année 2024.

« Même un décès est un décès de trop. Le dernier bilan de décès et de disparitions nous rappelle brutalement qu’une approche globale incluant des voies sûres et régulières – un pilier stratégique clé pour l’OIM – est la seule solution qui bénéficiera aux migrants et aux Etats », a déclaré Amy Pope, directrice générale de l’OIM qui participe à la Conférence Italie-Afrique à Rome pour discuter de solutions visant à protéger les migrants.

L’Italie vise à renforcer son rôle de pont entre l’Europe et l’Afrique à travers un modèle de coopération, de développement et de partenariat égalitaire. Le pays présentera son projet de plateforme d’idées partagées pour discussion avec les partenaires lors de la conférence.

La conférence intervient à un moment où le nombre de personnes présumées mortes ou portées disparues est en augmentation. Trois embarcations venus de Libye, du Liban et de Tunisie au cours des six dernières semaines transportant 158 ??personnes sont portés disparus, bien que l’OIM ait enregistré 73 de ces personnes comme disparues et présumées mortes.

Selon le projet Migrants disparus de l’OIM, le nombre annuel de décès et de disparitions de migrants dans toute la Méditerranée est passé de 2 048 en 2021, à 2 411 en 2022 et à 3 041 fin 2023.