Mandat d’arrêt de la CPI contre les dirigeants sionistes pour crimes de guerre: Une « étape importante dans la quête de justice pour le peuple palestinien »

0
132

C’est la première fois dans l’histoire qu’on élu d’un pays  soit disant ‘’démocratique’’ s’expose à un mandat d’arrêt de la justice internationale. La Cour pénale internationale (CPI) dit avoir examiné la conduite par Israël de sa guerre à Gaza depuis sept mois. Elle aurait collecté des preuves, et le procureur général, Karim Khan, affirme que de crimes de guerre et des crimes contre l’humanité ont été commis. 

« Ces crimes comprennent la privation de nourriture comme méthode de guerre, le fait de causer intentionnellement de grandes souffrances, des atteintes graves à l’intégrité physique ou à la santé, ou des traitements cruels, l’homicide volontaire ou le meurtre », détaille-t-il.Le procureur de la Cour pénale internationale avait demandé des mandats d’arrêt contre le Premier ministre israélien et son ministre de la Défense, Yoav Gallant et trois dirigeants de Hamas . La Cour internationale de justice appelle Israël à faire tout son possible pour empêcher tout acte de « génocide » contre le peuple palestinien et à laisse entrer l’aide humanitaire dans la bande de Gaza. De Pretoria, en passant par Ankara, Paris et Washington  la communauté internationale réagit.Après l’audience de la CIJ, la direction du parti politique du Congrès national africain (ANC) a exprimé sa joie. L’Afrique du Sud salue une “victoire décisive” pour le droit international. Dans un communiqué, le ministère des Affaires étrangères du pays ajoute qu’il s’agit d’une “étape importante dans la quête de justice pour le peuple palestinien”. »Aujourd’hui, Israël se tient face à la communauté internationale, ses crimes contre les Palestiniens exposés au grand jour », réagit le président sud-africain.. « Nous attendons d’Israël, qui se veut une démocratie et un Etat de droit, qu’il se conforme aux décisions rendues du Hamas.

« La France soutient la Cour pénale internationale (CPI), son indépendance, et la lutte contre l’impunité dans toutes les situations », écrit ce lundi 20 mai, dans un communiqué, le ministère des Affaires étrangères français. Concernant les demandes du procureur vis-à-vis des dirigeants israéliens, le Quai d’Orsay précise que « la France alerte depuis de nombreux mois sur l’impératif de respect strict du droit international humanitaire (…) et d’un accès humanitaire insuffisant » dans l’enclave palestiniennePour sa part, les Etats-Unis critiquent vivement les mandats d’arrêt réclamés par le procureur. Joe Biden a fustigé dans un communiqué, estimant qu’aucune « équivalence » n’était possible entre Israël et le Hamas. « Je vais être clair : quoi qu’insinue le procureur, il n’y a pas d’équivalence entre Israël et le Hamas, il n’y en a aucune », a-t-il ajouté. « Nous nous tiendrons toujours aux côtés d’Israël contre les menaces à sa sécurité ». Son secrétaire d’Etat Antony Blinken a quant à lui qualifié de « honteuse » la décision du magistrat, ajoutant que la CPI n’avait « pas de juridiction » sur Israël. Le Premier ministre Espagnol Pedro Sanchez indique sur X saluer la décision de la CIJ. « Nous continuerons de plaider pour la paix et la fin de la guerre, la libération des otages, l’accès à l’aide humanitaire et la création de l’État palestinien aux côtés d’Israël, afin que les deux nations coexistent dans la paix et la sécurité », écrit-il. Parmi les crimes présumés reprochés à Benjamin Netanyahu et Yoav Gallant, Karim Khan liste le « fait d’affamer délibérément des civils comme méthode de guerre », « de diriger intentionnellement des attaques contre la population civile », ou encore « l’homicide intentionnel » dans la bande de Gaza. »Sur la base des éléments de preuve recueillis et examinés par mon bureau, j’ai des motifs raisonnables de croire que Benyamin Nétanyahou et Yoav Gallant portent la responsabilité pénale de crimes de guerre et crimes contre l’humanité commis sur le territoire de l’État de Palestine à partir du 8 octobre 2023 au moins.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici