Ligue 1: La course au titre est-elle relancée ?

0
158

La défaite du MCA à Sétif, ce week-end à l’occasion de la 19e journée du championnat de la Ligue 1, va-t-elle relancer le championnat ? Pour le moment, la bande de Patrice Beaumelle possède toujours une avance confortable, mais sa suprématie est de plus en plus contestée, notamment par certaines équipes qui n’ont pas dit leur dernier mot.Accrochés à El Bayadh, défaits à Sétif, les Mouloudéens ne sont plus aussi dominateurs que lors de la phase aller.

La suspension de leur meilleur joueur, Youcef Belaili, n’arrange nullement leurs affaires. D’autant que les rivaux pointent leur nez, à l’image du CRB qui avec deux matchs en moins que le leader, pourrait, en cas de victoire, faire un rapproché considérable au classement et mettre davantage la pression sur son voisin.Cela dit, on aura une vision plus claire, lorsque le calendrier sera épuré. Le Chabab est néanmoins condamné à l’exploit pour venir titiller le Mouloudia, au moment où ce dernier a suffisamment de marge pour pouvoir gérer son avance. Le plus important est de rebondir rapidement et renouer avec le succès dès la prochaine journée au stade du 5-Juillet face à l’ASO, prévue le 15 mars durant le mois sacré du ramadan.Par ailleurs, il n’y a pas que le CRB qui peut encore inquiéter le leader. L’ESS, le CSC et un degré moindre le Paradou sont également de potentiels candidats au titre. Dans ce registre, l’Entente, forte de son succès face au MCA, reprend de l’espoir et sort un peu de sa léthargie. Mais il lui sera toujours difficile de combler un retard de dix points. Tout comme le CSC dont les résultats en dents de scie ne lui permettent pas vraiment de rivaliser avec le MCA pour le moment. C’est également le cas du Paradou capable d’infliger une sévère correction à l’USMA (5 – 1), mais aussi de se faire accrocher à domicile par l’US Biskra (0 -0). Une irrégularité rédhibitoire qui ne lui permet pas de jouer le titre. Mais est-ce vraiment l’ambition du club ?  Visiblement, le PAC se contente de coups d’éclat et de rester dans le peloton de tête. Il occupe actuellement la deuxième place provisoire. Une place enviée par de nombreuses formations, telle que l’USMA en perte de vitesse et qui a perdu pratiquement toute chance de venir se mêler à la course au titre. La JSK, de son côté, paye son mauvais départ en championnat, mais elle peut toujours jouer les places d’honneur, à condition toutefois de faire preuve d’efficacité et de réalisme notamment à domicile. En somme, le MCA a toujours son destin en main, même s’il connaît en ce moment un coup de mou. Potentiellement, seul le CRB est en mesure de lui disputer le titre, mais ça peut changer dans les semaines à venir.Dans le bas du tableau, l’US Souf semble d’ores et déjà condamné. Les incidents qui ont émaillé sa dernière rencontre à domicile face à l’ES Ben Aknoun, ne font que compliquer davantage sa mission. Pour rappel, l’arbitre a dû arrêter la partie durant la mi-temps, car il a jugé que les conditions n’étaient pas réunies pour poursuivre la rencontre, alors que Ben Aknoun menait au score par un but à zéro. L’ESBA joue également sa survie parmi l’élite, tout comme le MCO, alors que le NC Magra n’est pas non plus à l’abri. Ce sera vraisemblablement une lutte à trois jusqu’au bout.

Ali Nezlioui  

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici