L’humanité doit empêcher de nouvelles violations du droit international à Ghaza

0
106

Le président turc, Recep Tayyip Erdogan, a indiqué, samedi, que l’humanité doit empêcher de nouvelles violations du droit international à Ghaza.

Dans une lettre adressée au pape François, M. Erdogan a affirmé que « l’humanité devrait élever la voix contre les bombardements d’hôpitaux, d’écoles, de mosquées et d’églises », soulignant qu’ils « ne devraient jamais être pris pour cible, même en temps de guerre ». « Sans une résolution équitable de la question de la Palestine, l’établissement d’une paix et d’une stabilité durables au Moyen-Orient n’est pas possible », a-t-il, en outre, insisté. Le bilan de l’agression sioniste contre la bande de Ghaza, en cours depuis le 7 octobre 2023, s’est élevé samedi à 33. 686 martyrs et 76.309 blessés. L’agression sioniste a poussé également 85% de la population de Ghaza à se déplacer à l’intérieur, en raison de graves pénuries de nourriture, d’eau potable et de médicaments, tandis que 60% des infrastructures de l’enclave ont été endommagées ou détruites, selon l’ONU.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici