La citoyenneté à l’école

0
1119

Lors des rentrées scolaires précédentes, l’on s’est toujours contenté d’annoncer des chiffres et de déclarer que toutes les conditions étaient réunies pour la réussite d’un tel événement. Or cette année, on innove avec  un cours inaugural consacré à l’écocitoyenneté avec le concours du ministère de l’environnement. D’autre part, cette rentrée est placée sous le signe de la citoyenneté et l’éducation comportementale. Il était grand temps, sommes-nous tentés d’écrire d’autant plus que ce volet très délicat du respect de l’environnement est devenu impératif avec la pollution qui se décline sous toutes les formes. Or un débat a lieu pour attribuer cette éducation d’abord aux parents, arguant que l’instruction incombe à l’école et l’éducation aux familles. Or et eu égard au grave déficit éducationnel des enfants qui n’ont aucun respect pour la nature, il était grand temps que l’école prenne en charge cet aspect de la vie quotidienne. Apprendre aux élèves à ne rien jeter par terre, c’est largement contribuer à laisser l’espace public propre, ce qui n’est hélas, pas le cas quand on constate tous ces détritus qui jonchent la rue et le bord des routes que des mains criminelles remplissent de toutes sortes d’immondices. L’environnement c’est aussi l’espace public que plus personne ne respecte en se l’accaparant à l’image de ces commerçants qui s’approprient la rue en y posant des casiers afin que personne ne puisse stationner devant leur magasin. C’est aussi cette portion de trottoir que le marchand de vêtements squatte pour étaler sa marchandise, poussant le piéton à emprunter la voie publique à ses risques et périls. Combattre ces agissements, c’est aussi cela la citoyenneté. Tout comme le quidam qui vient à une heure indue claironner devant le bâtiment pour appeler son ami, est un acte de nuisance sonore portant gravement préjudice à la citoyenneté. Sans parler de ces fêtes de mariage qui durent jusqu’à l’aube avec la sono poussée à fond, sans aucune pudeur! La citoyenneté s’apprend à l’école. Ce qui ne fut pas le cas à ce jour.