Journée du savoir: Portes ouvertes sur le centre de recherche des technologies des semi-conducteurs pour l’énergétique

0
957

Des journées portes ouvertes sur le Centre de recherche des technologies des semi- conducteurs pour l’énergétique (CRTSE) et le rôle de l’Agence nationale de valorisation des résultats de la recherche et du développement technologique (ANVREDET) ont été lancées hier a l’annexe du CRTSE d’El Harrach (Alger), dans le cadre de la célébration de la journée du Savoir A l’occasion, une série de conférences versées dans les dernières avancées technologiques dans la production des photovoltaïques et des batteries, le transfert  technologique et les produits de recherche dans la création des start-up a été présentée par des chercheurs du CRTSE devant un parterre d’universitaires et chercheurs ainsi que des étudiants des différentes facultés de l’université des sciences et technologies  Houari Boumediene, (USTHB) de Bab-Ezzouar.

Dans ce cadre, le directeur du CRTSE, Dr. Aissa Keffous a indiqué que ces portes ouvertes visent à célébrer le Savoir dans toutes sa diversité affirmant que le centre qu’il représente oeuvre à travers ses équipes de chercheurs  »a contribué à assurer la sécurité énergétique et à atteindre l’étape de l’excellence et la contribution de manière efficace dans le domaine de l’économie nationale ». Le directeur du CRTSE a indiqué que le centre s’emploie à adapter les recherches scientifiques aux enjeux du développement économique et aux besoins de la société algérienne.Il a dans ce sens ajouté que les équipes de recherche du centre ont réalisé, à l’échelle de laboratoire, plusieurs produits et prototypes versés dans l’énergie solaire, notamment des panneaux photovoltaïques et des batteries au lithium pour le stockage de l’énergie ainsi que des lampadaires avec des panneaux photovoltaïques. Dans le domaine de la protection de l’environnement le CRTSE offre également ses services dans l’expertise et le traitement des rejets industriels, a-t-il ajouté relevant que des coopérations ont été concrétisées avec des unités industrielles publiques et privées dans ce domaine. Affirmant que  le CRTSE était toujours prêt à mettre son savoir faire à la disposition des industriels pour le développement de leur créneau  d’activité, M. Keffous est revenu sur  des partenariats avec plusieurs compagnies et unités industrielles, citant entre autres le réalisation pour le compte de la compagnie nationale Sonatrach, d’une station de déminéralisation et potabilisation des eaux saumâtres, ainsi qu’un capteur de gaz pour Sonelgaz et également un processus de traitement de sable pour le compte d’une unité industrielle privée. De son côté, le directeur général de l’Anvredet, Dr. Nadjib Drouiche a précisé que l’agence s’emploie  »à faire la promotion des produits du CRTSE et à mettre en avant les compétences et le savoir faire de ses équipes de recherches qui développent des prototypes utiles pour l’économie et le domaine de la transition énergétique ».Il a ajouté que l’agence œuvre à accompagner les porteurs de projets et chercheurs dans la maturation de leurs idées innovantes et leur concrétisation pour apporter  »une valeur ajoutée » à l’économie nationale et créer une dynamique qui permet d’assurer des postes d’emploi.Les journées portes ouvertes sur le CRTSE et le rôle de l’Anvredet devront se poursuivre jusqu’au 18 avril courant avec au programme des communications suivies de débats sur, notamment, le rôle des incubateurs universitaires dans la valorisation des produits de recherche et la création des start-up, ainsi que sur la valorisation des gisements de silice en Algérie en tant que source de matière première.Ces journées portes ouvertes sont également marquées par l’organisation d’une exposition regroupant l’essentiel des prototypes et produits réalisés par le CRTSE dans le domaine de l’énergie solaire.

Chaâbane Aderghal / Ag.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici