Frappes américaines et britanniques contre le Yémen:  L’Algérie « profondément préoccupée », exprime « ses regrets »

0
26

L’Algérie a exprimé sa « profonde préoccupation et ses regrets », suite aux frappes américaines et britanniques ayant ciblé plusieurs villes de la République du Yémen, pays frère, affirmant que cette escalade dangereuse « est à même de saper les efforts consentis par les Nations unies et les pays de la région pour parvenir à une solution au conflit au Yémen ».

« L’Algérie exprime sa profonde préoccupation et ses regrets, suite aux frappes américaines et britanniques ayant ciblé plusieurs villes de la République du Yémen, pays frère, et affirme que cette escalade dangereuse est à même de saper les efforts consentis par les Nations unies et les pays de la région pour parvenir à une solution au conflit au Yémen ».L’Algérie, « tient à réaffirmer que la question de la sécurité maritime en mer Rouge ne saurait être résolue en ignorant la corrélation, manifestement visible, entre les attaques des Houthis contre la marine marchande et les massacres perpétrés par l’occupation sioniste dans la bande de Ghaza depuis déjà 3 mois, une provocation éhontée envers les sentiments de tous les Arabes et les Musulmans à travers le monde, du fait des frappes aléatoires sur les civils sans défense ». »L’Algérie réaffirme sa position appelant à la cessation des interventions militaires, au vu de leurs conséquences catastrophiques sur la paix dans le monde et du prix fort payé par les civils innocents. Elle appelle, également, toutes les parties à l’arrêt de cette escalade militaire dangereuse et disproportionnée, pour focaliser sur les causes profondes et réelles de la crise ».