FAO : les prix alimentaires mondiaux se replient un peu en janvier

0
80

Les prix mondiaux des denrées alimentaires,  après avoir déjà baissé de 13,7% en 2023, ont encore reculé en janvier sous  l’effet de la baisse des prix des céréales et de la viande, a indiqué vendredi  l’Organisation des Nations unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO).

L’indice des prix des denrées alimentaires calculé par l’Organisation, qui suit la variation des cours internationaux d’un panier de produits de base, s’est replié de 1% par rapport à décembre.

Sur un an, par rapport à janvier 2023, il recule de 10,4%. L’indice des prix des céréales s’est replié de 2,2% en janvier. Il a été lesté notamment par le blé, les prix de la céréale du pain reculant sous l’effet d’une forte concurrence entre pays exportateurs et l’arrivée des moissons dans l’hémisphère sud.

Les prix du maïs ont aussi baissé, avec le début de la récolte en Argentine et des stocks plus importants que prévu aux Etats-Unis. Les prix du riz ont eux augmenté de 1,2%, « reflet d’une forte demande pour le riz de qualité supérieure indica de Thaïlande et du Pakistan et des achats supplémentaires de la part de l’Indonésie », analyse la FAO. L’indice des prix des huiles végétales a augmenté de 0,1% tandis que celui des produits laitiers s’est stabilisé. L’indice des prix sur la viande a reculé pour le septième mois consécutif, de 1,4%. « L’abondance de l’offre des principaux pays exportateurs a fait baisser les prix internationaux de la viande de volaille et de bovins « , relève la FAO. L’indice des prix du sucre a pour sa part augmenté de 0,8%, poussé par des « inquiétudes concernant l’impact probable des pluies inférieures à la moyenne au Brésil sur les cultures de canne à sucre qui seront récoltées à partir d’avril, ainsi que par des perspectives de production défavorables en Thaïlande et en Inde ».