«Épidémie» de cancers chez les jeunes: Des scientifiques avancent une explication

0
251

Les cancers sont en hausse chez les jeunes adultes, mais jusqu’à peu ce phénomène n’était pas expliqué. Des chercheurs américains ont enfin trouvé l’explication à la hausse de plusieurs types de cancers chez les jeunes.

Quelle est-elle ? Le nombre de cancers chez les jeunes adultes est en telle augmentation depuis quelques années que certains chercheurs choisissent d’employer le terme d’épidémie pour en parler. Les personnalités sont d’ailleurs de plus en plus nombreuses à parler ouvertement de leur combat face à la maladie, comme l’influenceuse Caroline Receveur, ou la princesse britannique Kate Middleton. Selon le British Medical Journal, les cancers touchant les 14-49 ans ont augmenté de 79% entre 1990 et 2019, une hausse terrifiante. Mais jusqu’à peu, les scientifiques n’étaient pas en mesure d’expliquer cette augmentation. La piste génétique était en réflexion, sans toutefois qu’elle semble crédible puisque l’alimentation, ainsi que la consommation d’alcool et de tabac représentent les principaux facteurs de risque pour les cancers des jeunes adultes.

Une explication étonnante

Des scientifiques de l’université de Washington à Saint-Louis, États-Unis, ont présenté leur travail lors de la réunion annuelle de l’American Association for Cancer Research. Selon leurs recherches, le vieillissement prématuré de l’organisme pourrait expliquer cette hausse des cancers précoces. Ainsi, l’âge biologique de nos corps ne correspondrait pas à son âge chronologique, il serait plus avancé. Cet âge biologique, influencé par l’alimentation, l’activité physique, ou encore la santé mentale, peut augmenter prématurément et vieillir l’organisme. L’étude a été réalisée sur 150 000 personnes, dont l’âge biologique a été calculé à l’aide de plusieurs biomarqueurs sanguins. Selon les conclusions des chercheurs, les personnes nées après 1965 ont une probabilité de vieillir plus rapidement de 17% par rapport à celles nées dans les années 1950. Les cancers les plus concernés seraient ceux du poumon, de l’estomac, de l’intestin et du col de l’utérus. Il reste maintenant à trouver comment ralentir ce vieillissement biologique prématuré.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici