En visite d’inspection hier dans la capitale: Merad appelle à accélérer la cadence de réalisation des projets

0
216

En visite de travail et d’inspection hier dans la wilaya d’Alger, le ministre de l’Intérieur, des Collectivités locales et de l’Aménagement du territoire, Brahim Merad, a indiqué que plusieurs espaces ont été réhabilités pour que la capitale retrouve ses atouts, notamment sa façade maritime, et ce, au titre du plan bleu des services de la wilaya.

Il a relevé que la réhabilitation de la façade maritime était un «projet ambitieux prévoyant, entre autres, l’aménagement des voûtes reliant la Casbah à la place des Martyrs sur le front de mer». «Ces projets visent à permettre à la capitale de renouer avec sa dimension civilisationnelle, que le colonisateur français a tenté d’effacer en séparant la Casbah de la mer», a-t-il expliqué, ajoutant que «les travaux conçus et réalisés par des Algériens pour y remédier feront de la capitale l’une des plus belles villes en Méditerranée». Au niveau du Centre de commandement et de contrôle de la Direction générale de la Sûreté nationale (DGSN), dans la circonscription administrative de Sidi M’Hamed, le ministre a écouté un exposé sur «le plan de désengorgement du trafic routier dans la capitale grâce au système de gestion intelligente des feux tricolores et au système de vidéosurveillance». La phase pilote de l’utilisation du système de gestion intelligente des feux tricolores au niveau de 22 points a «prouvé son efficacité», d’après l’exposé, qui a fait état d’un projet d’«extension du système de vidéosurveillance avec 5592 caméras de surveillance, en plus des 1837 déjà opérationnelles, pour assurer une couverture complète de la capitale». M. Merad a fait remarquer que le recours à ces systèmes avait «permis de fluidifier le trafic routier dans la capitale», appelant à «tout mettre en œuvre pour accélérer la cadence de réalisation de ces projets et les étendre aux grandes wilayas». Le ministre de l’Intérieur avait souligné récemment que la stratégie du président de la République vise toujours à opérer un saut qualitatif dans la vie quotidienne des citoyens en vue de leur fournir un service public de qualité. Il a relevé, à ce propos, que cela impose à l’ensemble des cadres et des acteurs locaux, de relever, autour du wali, les grands défis de l’heure qui consistent avant tout à concrétiser le programme intégré pour lequel le président de la République s’est engagé. Dans ce contexte, le ministre a appelé les walis à adopter une politique rigoureuse en matière de gestion des affaires locales et à fixer des objectifs bien étudiés, à court et moyen termes, dans l’optique de renforcer les capacités économiques des wilayas. Pour rester dans cette dynamique économique, «nous devons apporter tout le soutien et l’accompagnement aux investisseurs et les aider à surmonter les obstacles auxquels ils sont confrontés et soutenir l’esprit d’entreprise chez les jeunes universitaires en leur fournissant le soutien nécessaire à la réussite de leurs projets innovants», a-t-il ajouté. M. Merad a insisté également sur la nécessité d’accorder des audiences aux citoyens, de bien les accueillir, d’être attentifs à leurs préoccupations, de les prendre en charge au mieux et de fournir un service public efficace et de qualité. Il a aussi appelé à une bonne préparation proactive destinée à protéger les citoyens des dangers des pluies orageuses de saison et préserver leurs biens. Il a souligné, à cet égard, que le succès de ce travail reste tributaire des efforts des cadres de l’Etat et de tous les partenaires sociaux qui doivent se rassembler autour des nouveaux walis et leur apporter l’aide nécessaire. «Nous devons nous dresser comme un seul homme pour gagner le pari de construire une nouvelle Algérie, élever la qualité de vie des citoyens et avancer d’un pas rapide et décidé vers un développement durable aux niveaux local et national», a-t-il encore soutenu. Récemment, le ministre de l’Intérieur a exhorté les nouveaux walis à mettre en place une stratégie et élaborer une feuille de route pour réaliser le développement de leurs wilayas respectives, préconisant d’associer la société civile et d’écouter le citoyen, en consécration de la démocratie participative. Après avoir rappelé que la nouvelle loi sur l’investissement permettra d’atteindre l’objectif escompté, notamment à travers la création de l’emploi et de la richesse et la promotion des exportations hors hydrocarbures, le ministre a indiqué que l’Algérie a les capacités et les ressources nécessaires pour se hisser parmi les pays développés et avancés.

Le ministre avait annoncé une rencontre gouvernement – walis qui se tiendra en octobre ou en novembre prochains et qui sera présidée par le président de la République, au cours de laquelle il sera procédé à l’évaluation des instructions données lors de la rencontre similaire qui s’est tenue l’an dernier, notamment en ce qui concerne les conditions d’accueil des citoyens ainsi que la prise en charge de leurs préoccupations, en coordination avec les services du médiateur de la République.

Il a fait état d’une série de thèmes qui feront l’objet d’étude et de débat lors de cette rencontre, à savoir la poursuite de la concrétisation des programmes de développement suivant les normes voulues, la valorisation des moyens disponibles à travers les wilayas et leur exploitation avec des méthodes modernes pour créer la richesse, optimiser le recouvrement de la fiscalité locale, encourager l’esprit d’entreprenariat et exploiter comme il faut le foncier industriel. Le président de la République qui a insufflé une nouvelle dynamique de développement, ne cesse d’insister sur la satisfaction des besoins des citoyens et au désenclavement des régions les plus éloignées du pays et l’amélioration des conditions de vie de leur population, des dossiers qui sont devenus une préoccupation majeure au plus haut sommet de l’Etat. C’est la raison pour laquelle, le ministre de l’Intérieur a souligné la nécessité pour les autorités locales d’œuvrer à répondre aux préoccupations des citoyens et à l’amélioration de leur cadre de vie. Il a fait part d’instructions signifiées aux walis, les exhortant à coordonner les efforts avec les organes exécutifs afin de répondre aux besoins des citoyens. M. Merad a souligné que le citoyen est au centre des préoccupations du président de la République qui rappelle à chaque occasion la nécessité d’œuvrer à l’amélioration de ses conditions de vie. Le président de la République a maintes fois rappelé les mesures et les dispositions inédites mises en place pour préserver le caractère social de l’Etat, en tête desquelles l’institution de l’allocation chômage et l’augmentation des salaires. Il a affirmé, à ce titre, que l’Etat continue à veiller sur la protection du pouvoir d’achat du citoyen à travers la lutte contre les spéculateurs et les provocateurs de pénuries qui saisissent les occasions pour attenter à la stabilité sociale. Le chef de l’Etat avait donné des instructions fermes au gouvernement en vue d’accorder un intérêt accru à la situation sociale du citoyen et veiller à l’amélioration de son pouvoir d’achat, tout en insistant sur le rôle du gouvernement dans la garantie de la disponibilité et de la stabilité des prix des produits alimentaires. En préconisant une vision réaliste et rationnelle qui préserve l’équilibre macro-financier de l’Etat, le président de la République aura prouvé, une fois de plus, tout l’intérêt qu’il accorde à la préservation du pouvoir d’achat des citoyens, notamment les couches sociales les plus défavorisées. Il s’agit d’une vision prévoyant un allègement des charges inhérentes aux mesures prises par le gouvernement avec pour objectif de préserver le pouvoir d’achat et les acquis sociaux décidés par l’Etat en faveur des citoyens. Les dernières mesures prises en faveur de l’amélioration des conditions de vie des citoyens attestent que l’Etat est déterminé à faire de ce volet l’une de ses priorités, comme l’a si bien souligné le président de la République qui a été catégorique en ordonnant au gouvernement d’œuvrer constamment à l’amélioration des moyens de communication avec le citoyen dans tous les domaines et de placer ce point dans les priorités de l’action gouvernementale. Cette nouvelle approche de communication devrait permettre de prendre les décisions idoines et résoudre les problèmes et préoccupations du citoyen. Il s’agit d’une nouvelle orientation consistant à âtre constamment à l’écoute des citoyens et à se pencher, de manière sérieuse et effective, sur leurs doléances, un volet auquel le Président Tebboune a toujours accordé un intérêt particulier et en a fait une priorité absolue depuis son investiture à la tête de l’Etat. Ces engagements, qui sont prévus dans le programme du président Tebboune, vont constituer la pierre angulaire de l’action du gouvernement qui sera appelé à procéder au renforcement de la bonne gouvernance à travers la séparation du monde des affaires de la politique et une mise en place de mécanismes garantissant la probité des fonctionnaires publics, une réforme globale de la justice, de l’organisation territoriale et de la gestion de l’administration locale, ainsi que la consolidation du principe de la démocratie participative. Au volet économique, M. Tebboune avait promis de mettre en œuvre une nouvelle politique de développement hors hydrocarbures, la substitution des produits importés par d’autres locaux en vue de préserver les réserves de change, la promotion des start-up et le renforcement du rôle économique des collectivités locales dans le développement et la diversification de l’économie nationale. Il avait aussi mis l’accent sur l’amélioration du climat des affaires et l’encouragement de l’investissement, notamment extérieur direct, pour booster la croissance économique nationale. Le chef de l’Etat, fau-t-il le rappeler, avait maintes fois souligné qu’en dépit de la nouvelle conjoncture dictée par les répercussions néfastes sur l’économie du pays, l’Etat ne compte pas lésiner sur les moyens et les ressources afin de faire redémarrer la machine de production, tout en veillant à la préservation du caractère social de l’Etat.

T. Benslimane

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici