Diplomatie: Attaf se félicite du consensus Afrique-Corée sur la promotion du partenariat

0
74

Le ministre des Affaires étrangères et de la Communauté nationale à l’étranger, M. Ahmed Attaf, s’est félicité, dimanche à Séoul (Corée du Sud), du consensus des parties africaine et coréenne sur la promotion de leur partenariat au niveau du sommet.

Dans une allocution prononcée à la Réunion ministérielle préparatoire du Sommet Afrique-Corée prévu les 4 et 5 juin, M. Attaf, qui est chargé par le président de la République, M. Abdelmadjid Tebboune, s’est félicité du « consensus des parties africaine et coréenne sur la promotion de leur partenariat au niveau du sommet », ce qui dénote, a-t-il dit, « notre attachement collectif à ce partenariat, établi depuis près de deux décennies et dont nous sommes convaincus des résultats ». Dans cette optique, « je ne manquerai pas de saluer les projets de documents qui nous sont soumis, notamment le projet de communiqué final commun, qui renferme des idées constructives, des propositions pertinentes et une approche pratique définissant les axes de complémentarité et les programmes de coopération dans les domaines économique, politique et socioculturel », a-t-il ajouté. Ce qu’il y a de plus louable dans ce document, poursuit le ministre, « c’est l’adhésion au principe selon lequel il appartient à l’Afrique de s’approprier son présent et son avenir, la mention des circonstances particulières auxquelles se heurtent les pays et les peuples de notre continent et son soutien aux solutions de développement découlant de l’Agenda 2063 de l’Union africaine ». M. Attaf a en outre salué « les initiatives présentées par la République de Corée pour le partage de son expérience et de son expertise en vue du parachèvement de la concrétisation de la Zone de libre-échange continentale africaine (ZLECAf), la mobilisation du financement nécessaire aux projets d’envergure continentale, le renforcement des capacités numériques des jeunes, l’encouragement des investissements coréens en Afrique et l’augmentation de l’aide au développement destinée aux pays africains ». Il s’est également félicité du « document de référence comprenant les sept (7) domaines sur la base desquels la Corée entend structurer son interaction, ses relations et sa coopération avec l’Afrique ».Le ministre des Affaires étrangères a conclu son propos en affirmant que « toutes ces initiatives vont dans le bon sens ». « Nous les soutiendrons et nous les appuierons dans le cadre du partenariat Afrique-Corée dont nous souhaitons valoriser les nombreux ressors et les perspectives prometteuses par leur diversité, leur richesse et leurs avantages certains », a-t-il assuré.

Zineb Outenkhi / Ag

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici