Dîner tôt, le secret pour protéger son cœur et son corps ?

0
108

Àquelle heure faut-il dîner pour être en meilleure santé ? Réponse, le plus tôt possible, où comme disaient nos grands-parents : « À l’heure des poules ».

D’après une étude on dine  en moyenne vers 19 h 35. Cependant, selon les pays, l’horaire varie. Cela s’explique par un rythme de vie un peu plus décalé où l’on travaille un peu plus tard.  Les nutritionnistes estiment que l’heure idéale pour dîner est entre 18h et 18 h 30.  Selon une vaste étude de menée sur 13 ans, manger tôt permet de réduire les risques de maladies. En effet, l’heure du repas influe sur notre santé et l’idéal est de laisser passer une longue période de jeûne durant la nuit. Or, plus on mange tôt, plus c’est facile à mettre en place. L’étude révèle d’ailleurs que ceux qui mangent après 21 h augmentent de 28 % le risque de maladies cérébrovasculaires, par rapport à ceux qui prennent leur repas avant 20 h.  Manger tôt permet une meilleure digestion, il laisse le temps au système digestif de faire une pause, ce qui évite de stocker des graisses. « Lorsque l’organisme est privé de nourriture pendant plus de 11 heures, le niveau d’insuline, capital dans le métabolisme des glucides et des lipides, baisse dans le sang, détaille les spécialistes. En parallèle, la sécrétion de l’hormone de croissance augmente et se traduit par une libération des acides gras dans la circulation sanguine, d’où une perte de la masse graisseuse », explique l’etude. Par ailleurs, dîner tôt est bénéfique pour les enfants qui ont tendance à être très agités et à râler quand ils ont faim. Manger à l’heure des poules est donc un bon moyen de les apaiser… Et de les envoyer au lit plus tôt, par la même occasion.

Que manger à l’heure du dîner ?

La réponse est simple : le plus sainement et équilibré possible. Pour une bonne digestion et un sommeil réparateur, on évite la viande rouge ou blanche, car riche en tyrosine, un acide à l’origine de la dopamine et de l’adrénaline. On évite également les lipides et les aliments gras ou frits qui demandent beaucoup d’efforts au corps pour la digestion. Résultat : on dort mal et on est ballonné. On privilégie donc les repas légers, avec des fibres, du poisson, des œufs ou encore des légumineuses. Votre système digestif vous en remerciera et votre sommeil n’en sera que meilleur.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici