Culture: Deux prix du président de la République institués

0
137

La ministre de la Culture et des Arts, Soraya Mouloudji, a annoncé, dimanche au siège de son département à Alger, l’institution par le président de la République, M. Abdelmadjid Tebboune, de deux prix, à savoir le Prix du président de la République des personnalités de la culture et des sciences et le Prix de l’Etat pour les arts et les lettres.

A l’occasion de l’installation du jury du Prix du président de la République pour les jeunes créateurs Ali-Maâchi, Mme Mouloudji a annoncé la décision du président de la République portant institution de deux prix, dont le Prix du président de la République des personnalités de la culture et des sciences, qui récompensera d’éminentes personnalités des quatre coins du monde qui se sont illustrées dans la culture et les sciences au service de l’humanité et ayant contribué à la diffusion des valeurs de paix à travers leurs œuvres et créations. Le Prix honorera deux figures mondiales emblématiques dans les domaines de la culture, des sciences humaines, des sciences et des technologies. Quant au deuxième prix, il s’agit du Prix de l’Etat pour les arts et les lettres, qui récompenseront des personnalités actives sur la scène culturelle et artistique algérienne. Le jury du Prix du président de la République pour les jeunes créateurs Ali-Maâchi, installé par la ministre, aura à « évaluer les œuvres littéraires et artistiques ». Présidé par le romancier et universitaire Wacini Laredj, le jury se compose du romancier et universitaire Saïd Benzerga, du poète Slimane Djouadi, du poète Brahim Seddiki, du chorégraphe Riad Beroual, du chanteur et musicien Djamel Laroussi, du sculpteur Rabah Benkedidah, de l’homme de théâtre Abdenacer Khellaf, du comédien Rachid Djerourou, du producteur de cinéma et de télévision Mehdi Benaïssa, de l’acteur Hacène Benzerari et du journaliste spécialiste du cinéma Mohamed Allal. Le Prix du président de la République pour les jeunes créateurs Ali-Maâchi est l’un des principaux événements culturels qui valorisent et encouragent les jeunes algériens dans divers domaines artistiques, culturels et littéraires.Il est destiné aux jeunes créateurs algériens de moins de 35 ans et prévoit des récompenses financières aux trois premiers lauréats. Il récompense les créateurs dans les catégories du roman, de la poésie, du théâtre, de la musique, du chant et de la danse, des arts cinématographiques audiovisuels et des arts plastiques.

M.Toumi / Ag

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici