Consommer des fibres améliore les fonctions cérébrales des seniors

0
184

Des recherches suggèrent que l’introduction de changements dans le microbiote intestinal peut modifier à la fois la physiologie musculaire et le comportement cognitif chez les seniors.

Dans une nouvelle étude, des chercheurs du King’s College London (Angleterre) ont cherché à comprendre comment le fait de cibler le microbiote, à savoir l’ensemble des micro-organismes résidant dans nos intestins, à l’aide de deux compléments alimentaires à base de fibres végétales disponibles dans le commerce, l’inuline et les fructo-oligosaccharides (FOS), pouvait avoir un impact sur la santé musculaire et les fonctions cérébrales. Pour les besoins des travaux, publiés dans la revue Nature Communications, ils ont recruté 36 jumeaux, soit au total 72 personnes âgées de plus de 60 ans. Les participants ont été répartis au hasard en deux groupes. Certains ont dû prendre des compléments alimentaires à base de fibres végétales chaque jour pendant 12 semaines. Les autres adultes ont reçu un placebo. En parallèle, tous les volontaires ont effectué des exercices de renforcement musculaire et ont bénéficié d’une supplémentation en protéines visant à améliorer la fonction musculaire. « L’essai est réalisé à distance par le biais de vidéos, de questionnaires et de tests cognitifs en ligne, ainsi que par l’envoi d’équipements et d’échantillons biologiques. »D’après les résultats, la supplémentation en fibres entraînait des changements significatifs dans la composition du microbiote intestinal des participants, en particulier une augmentation du nombre de bactéries bénéfiques, telles que Bifidobacterium.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici