Solidarité nationale: Les projets de développement social en tête des priorités du Président de la République

0
148

La ministre de la Solidarité nationale, de la Famille et des Conditions de la femme, Kaouter Krikou a affirmé mardi, que les projets de développement social sont en tête des priorités du Président de la République, M. Abdelmadjid Tebboune, pour servir le citoyen et satisfaire ses besoins fondamentaux.

Dans une allocution prononcée lors des travaux d’un séminaire national sur « Le Développement social et perspectives économiques », en présence du conseiller auprès du président de la République, chargé des affaires politiques et des relations avec la jeunesse, la société civile et les partis politiques, Mohamed Chafik Mesbah, des walis et des représentants d’instances officielles, la ministre a souligné, à cette occasion, « l’attachement du Président de la République à consacrer le caractère social de l’Etat algérien, étant au fait de la réalité du vécu du citoyen ». Elle a précisé que « le secteur de la solidarité a assuré la prise en charge des catégories vulnérables à travers plusieurs programmes ayant fait de l’insertion de ces franges dans la vie socio-économique un objectif principal dans le processus de développement». La ministre a évoqué lors de ce cette rencontre organisée en coordination avec le ministère de l’Intérieur, des Collectivités locales et de l’Aménagement du territoire, et celui des Postes et des Télécommunications, les initiatives lancées par son secteur, notamment le développement collectif et le financement des projets rentables initiés par les acteurs de la société civile, avec plus de 262 projets fin 2023.   Mme Krikou a également révélé que le nombre de projets du programme des travaux d’utilité publique à haute intensité de main d’œuvre, s’élève à 872 projets d’utilité publique ayant permis la création de 9.957 emplois provisoires. Quant à l’aide de l’allocation forfaitaire de solidarité, le nombre des bénéficiaires s’élève à plus de 1,3 million de bénéficiaires que le secteur œuvre à insérer dans la vie économique. Le programme intersectoriel d’appui de l’adhésion de la femme à la production nationale a profité, ajoute la ministre, à plus de 27.257 femmes ayant bénéficié de microcrédits et à 27.549 femmes ayant bénéficié de la formation professionnelle. Le nombre d’enquêtes sociales menées par les services des cellules de proximité relevant du secteur, est de 21.612 enquêtes. Ainsi, le nombre d’artisanes s’élève à 137.849  ayant créé plus de 84.993 emplois à travers 1.272 communes. La ministre a assuré la poursuite du programme dans l’objectif d’insérer un plus grand nombre de femmes innovatrices au sein de micro-entreprises qui tendent à préserver la viabilité de leur activité, outre le guide d’insertion économique de la femme, lancé par le secteur en 2022, en tant que guide inclusif de tous les mécanismes d’insertion de la femme au processus de développement national.

Takhoufet Nassima / Ag

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici