Skikda: 22 millions de dinars pour relancer l’activité de la station expérimentale d’élevage de la crevette à El Marsa

0
293

Une enveloppe financière de 22 millions de dinars a été mobilisée au titre de l’exercice en cours pour relancer l’activité de la station expérimentale d’élevage de la crevette à Remila dans la commune d’El Marsa (à l’Est de Skikda), a-t-on appris, hier, auprès de son directeur, Merouane Saad Djaballah.

Ce budget sera consacré à la réalisation d’opérations concernant l’étude pour le suivi technique de la réalisation d’une station de pompage des eaux de mer pour la station et l’acquisition d’équipements et de matériels au profit de l’écloserie de Skikda (station El Marsa), selon M. Djaballah, qui a précisé que la réception de ces équipements et de l’écloserie est prévue début décembre 2023. «Des opérateurs économiques comme les groupes Madar et Cosider ont été contactés afin d’étudier la possibilité d’un partenariat avec le Centre national de recherche et de développement de la pêche et de la pisciculture (CNRDPA) pour l’investissement dans les domaines de l’expérience technique d’élevage de la crevette et le développement de la recherche, la production et la commercialisation», a-t-il indiqué. Dans ce cadre, Lotfi Bouarara, le Président-directeur général de la société «Global Agri-Food», une entreprise opérant dans le domaine de l’agriculture et l’agroalimentaire a précisé que le partenariat, s’il venait à être concrétisé, permettra d’investir dans ce domaine (élevage de la crevette et l’aquaculture en général) d’autant, a-t-il ajouté que la société a obtenu récemment un acte de concession d’une surface de 443 hectares dans une zone marine dans la ville d’El Ghazaouat (Tlemcen) pour la pisciculture. Pour rappel, la station d’élevage de la crevette de la commune El Marsa, mise à la disposition du Centre national de recherche et de développement de la pêche et de l’aquaculture de Bou Ismail (Tipasa), comprend 8 grands bassins d’une capacité de production estimé à 5 tonnes de crevettes, a fait savoir M. Djaballah. La ferme piscicole dispose d’une écloserie d’une capacité de production d’environ 5 millions d’alevins, d’une station de pompage des eaux de mer et d’un laboratoire ultramoderne, a ajouté le même responsable.

Aïssa D.