Saïd Chanegriha reçoit le chef d’état-major conjoint des Forces armées jordaniennes: Les défis sécuritaires dans la région arabe et dans le continent africain abordés

0
115

Le général d’armée Saïd Chanegriha, chef d’état-major de l’Armée nationale populaire (ANP), a reçu, ce mardi au siège de l’état-major de l’ANP, le général-major Youssef Ahmed Al-Hanniti, chef d’état-major conjoint des Forces armées jordaniennes, qui effectue une visite de travail en Algérie à la tête d’une importante délégation militaire.

La cérémonie d’accueil a été entamée par le salut du drapeau national, suivi du salut militaire présenté à l’hôte par une formation militaire, représentant les différentes Forces de l’Armée nationale populaire. Lors de cette rencontre, à laquelle ont pris part le secrétaire général du ministère de la Défense nationale, les commandants de Forces, les chefs de départements et des directeurs centraux de l’état-major de l’ANP et du ministère de la Défense nationale, ainsi que les membres de la délégation jordanienne, les deux parties ont abordé «les défis sécuritaires dans la région arabe et dans le continent africain et échangé les points de vue sur les questions d’intérêt commun, ainsi que les moyens de renforcer les relations de coopération militaire entre les deux pays frères». A cette occasion, le général d’armée a prononcé une allocution, à l’entame de laquelle il a souhaité la bienvenue à la délégation hôte, soulignant que cette visite constitue «une opportunité pour œuvrer à porter la coopération militaire bilatérale au plus haut niveau dans l’intérêt des deux parties». «Je suis heureux de vous recevoir aujourd’hui au siège de l’état-major de  l’Armée nationale populaire et de vous faire part ainsi qu’à la délégation qui vous accompagne, des plus hautes marques de bienvenue à l’occasion de votre visite en Algérie, que nous estimons être une opportunité pour œuvrer ensemble afin de porter la coopération militaire bilatérale au plus haut niveau dans l’intérêt des deux parties». «En effet, votre visite qui intervient dans le sillage de celle effectuée par Sa Majesté le Roi Abdullah II en Algérie durant le mois de décembre 2022, sur invitation de son frère Monsieur Abdelmadjid Tebboune, président  de la République, chef suprême des Forces armées, ministre de la Défense nationale, et au-delà de ce qu’elle apporte au raffermissement des liens de fraternité et d’amitié entre les deux pays, elle a permis d’ancrer les relations de coopération dans plusieurs secteurs», affirme-t-il. Le général d’armée a mis en avant «la qualité des relations militaires bilatérales entre les deux pays qui se distinguent par l’entente mutuelle et se reflètent dans de nombreux domaines, et ce, à la faveur de la volonté solide qui anime les hautes autorités des deux pays». «Nous sommes convaincus que les différents défis auxquels nous sommes confrontés doivent faire l’objet d’une étroite concertation et l’établissement d’une coopération diversifiée sur le plan militaire et sécuritaire, bénéfique pour l’ensemble des acteurs régionaux, empreinte d’objectivité et de franchise, tout en privilégiant les approches nationales et régionales».

«A ce titre, je ne manquerais pas de saluer la qualité des relations militaires bilatérales entre nos deux pays, caractérisées par l’entente mutuelle et qui se reflètent dans de nombreux domaines, à la faveur de la volonté immuable qui anime les hautes autorités des deux pays. De son côté, le général-major, chef d’état-major conjoint des Forces armées jordaniennes, a exprimé «sa joie de visiter l’Algérie et s’est félicité des relations fraternelles profondes qui lient les deux pays et dont témoigne le niveau de la coopération militaire entre les deux armées dans les différents domaines». Au terme de cette rencontre, les deux parties ont échangé des présents symboliques avant que le général-major Youssef Ahmed Al-Hanniti ne signe le livre d’Or de l’état-major de l’ANP.

N. I.