Rupture du câble sous-marin à Annaba, Algérie Télécom sera dédommagée

0
1914
Photo Slimane Lotfi

L’entreprise nationale Algérie Télécom (AT) sera dédommagée, par le navire qui avait causé la coupure du câble sous-marin reliant Annaba à Marseille (France), en octobre 2015. C’est ce qu’a indiqué, ce jeudi, la ministre de la Poste et des Technologies de l’information et de la Communication (TIC), Imane-Houda Feraoun, lors d’une séance plénière à l’APN. «Algérie Télécom qui avait pris en charge les travaux de réparation du câble sous-marin, reliant Annaba à Marseille sera dédommagée, par le navire responsable de l’incident qui a causé une perturbation du service Internet durant près d’une semaine», a affirmé la  ministre, en ajoutant que l’entreprise nationale avait «essuyé une perte de 600 millions de DA, lors de cet incident et obtiendra, en vertu d’une décision de justice, un dédommagement de la part du navire responsable de la coupure d’Internet, du fait de son accostage en un lieu inadéquat». Questionnée sur les mesures prises par son secteur en vue d’éviter les récurrentes coupures d’internet à l’avenir, Imane-Houda Feraoun a révélé, que «le câble sous-marin, reliant Oran à Valence (Espagne) sera mis en service au cours du 1er semestre de cette année (…). Ce qui contribuera à éviter la récurrence des coupures». A ce titre, Feraoun a expliqué, que le lancement du satellite Alcomsat en juin prochain, permettra d’avoir «un système de secours en cas de rupture de la connexion via fibre optique». Par ailleurs, la ministre a justifié, les récurrentes coupures du service internet par «la vétusté du réseau et l’asymétrie des nouveaux et anciens raccordements».