Riposte iranienne contre l’entité sioniste: Téhéran affirme n’avoir « pas eu d’autre choix que d’exercer son droit à l’autodéfense »

0
96

L’Iran a affirmé dimanche à l’ONU n’avoir « pas eu d’autre choix que d’exercer son droit à l’autodéfense » en lançant des centaines de drones et de missiles vers l’entité sioniste.

Cette attaque sans précédent, baptisée « Promesse honnête », a été déclenchée dans la nuit de samedi à dimanche, en riposte à une agression de l’entité sioniste contre le consulat d’Iran à Damas le 1er avril. L’Iran a indiqué avoir « atteint tous ses objectifs ».L’agence iranienne Irna a signalé de « sérieux dégâts dans la plus importante base aérienne du Néguev », dans le sud de l’entité sioniste.L’ONU « a failli à son devoir de maintenir la paix et la sécurité internationales » en ne condamnant pas la frappe du 1er avril contre le consulat iranien à Damas, a déclaré l’ambassadeur d’Iran aux Nations Unies Amir Saeid Iravani lors d’un Conseil de sécurité convoqué en urgence dimanche soir. »Dans ces conditions, la République islamique d’Iran n’a pas eu d’autre choix que d’exercer son droit à l’autodéfense », a-t-il déclaré.Il a assuré que Téhéran ne voulait pas d’escalade, mais répondrait à « toute menace ou agression ».

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici