Relations algéro-grecques: L’Energie et le tourisme au cœur du débat

0
1148

Le vice-ministre grec des Affaires étrangères, a salué les moyens «énormes» dont recèle l’Algérie et a fait part de la disposition de son pays à poursuivre le développement des relations bilatérales avec l’Algérie dans le domaine du tourisme et de l’énergie.

Le vice-ministre grec des Affaires étrangères, Georges Katrougkalos a rencontré, ce mardi, lors d’une audience, le ministre du Tourisme et de l’Artisanat Abdelkader Benmessaoud et le ministre de l’Energie Mustapha Guitouni. Ces deux rencontres s’inscrivent dans le cadre d’une visite de travail qu’effectue Georges Katrougkalos en Algérie, du 22 au 24 avril courant. Lors de ces deux audiences, tenues séparément, le vice-ministre grec des Affaires étrangères a exprimé la disposition de son pays à poursuivre le développement des relations bilatérales avec l’Algérie dans les deux domaines et à consolider le partenariat pour pouvoir servir les intérêts communs. S’agissant du volet touristique, le viceministre grec des Affaires étrangères a souligné l’importance de «signer un projet d’accord de coopération touristique bilatérale», a indiqué un communiqué du département ministériel. Cet avis a été partagé par le ministre Abdelkader Benmessaoud qui a confirmé la disposition de l’Algérie « à créer un pont de coopération entre les opérateurs dans le domaine tourisme et à encourager l’échange touristique bilatéral, tels que la promotion du tourisme, l’organisation de voyages exploratoires au profit des opérateurs et acteurs du tourisme», en vue de faire de l’Algérie un future pôle touristique pour les touristes.

Les deux parties ont, enfin, mis en exergue la nécessité de poursuivre les efforts en vue de consolider, développer et promouvoir les relations algéro-grecques dans le domaine du tourisme. Quant à son audience avec le ministre de l’Energie Mustapha Guitouni, les deux parties se sont exprimées sur la nature des relations de coopération dans le secteur de l’Energie qu’elles qualifieron d’«excellentes». Le ministre et le vice-président ont par ailleurs abordé les perspectives de renforcement de cette coopération, notamment dans le domaine des énergies renouvelables et établir un partenariat mutuellement bénéfique, informe un communiqué du ministère de l’Energie. Le ministre Guitouni a mis en évidence l’importance des échanges avec la Grèce en matiè- re d’approvisionnement en gaz et en produits pétroliers et a relevé les possibilités de développement de la coopération et de partenariat, notamment dans le domaine des énergies renouvelables et de la formation. Ce domaine en particulier intéresse hautement l’Algérie qui aspire à fabriquer localement des équipements de production des énergies renouvelables, notamment les panneaux photovoltaïque. Il importe de noter que le secteur de l’Energie et du Tourisme ont été désignés comme secteurs d’une importance capitale pour la réalisation du plan relatif à la diversification économique entamé par l’Algérie pour rompre avec la rente pétrolière, notamment en raison de la baisse de prix du brut. L’Algérie compte ainsi miser massivement sur ces deux secteurs au fort potentiel pour réaliser son objectif.