Produits sidérurgiques: Tosyali Algérie investit dans une ligne de revêtement de bobines d’acier la plus rapide au monde

0
466

La complexte sidérurigique Tosyali Algérie, implanté dans la wilaya d’Oran, vient de franchir une nouvelle étape dans la réalisation de sa nouvelle usine de production de produits plats en acier (extension du complexe) et qui devrait être réceptionnée au cours du 2eme semestre 2024.

En effet, le sidérurgiste vient de passer commande pour l’acquisition de cet équipement destiné pour sa nouvelle unité. Il s’agit d’une ligne de revêtement de bobines d’acier « la plus rapide au monde », selon Tosyali Algérie. Ainsi, Tosyali Algérie a attribué à la société Globus Srl « un contrat pour la fourniture d’une ligne de coil coating qui sera installée dans la nouvelle usine de production de produits plats en acier qui est actuellement en construction à Oran », a précisé Globus Srl .« La ligne, conçue pour une vitesse maximale de 210 m/min, sera la ligne de revêtement pour bobines d’acier la plus rapide au monde », a expliqué la même source, et d’ajouter : « L’installation comprendra une section de nivellement de la tension et sera équipée de fonctions de contrôle de processus de pointe, y compris le contrôle de l’épaisseur du revêtement en boucle fermée. »

« Il s’agit du troisième contrat attribué à Globus par Tosyalı au cours de la dernière décennie, après les précédents pour la ligne de coil coating et pour la section de nivellement de tension installée avec succès dans l’usine d’Osmaniye. Chez Globus, nous sommes particulièrement heureux et honorés d’avoir la chance de coopérer à nouveau avec Tosyali sur ce projet ambitieux », s’est félicitée la société.En décembre dernier, le vice-président de Tosyali Algérie, Alp Topcuoglu avait annoncé la mise en service partielle du nouveau projet de production d’acier plat « à partir du mois de juin » prochain. Selon lui, cette première phase du projet permettra « de produire 3 millions de tonnes d’acier, tout en permettant de tripler les revenus de l’export grâce à la mise sur le marché de produits avec une plus grande valeur ajoutée ». La ligne de production des plats laminés entrera complètement en exploitation durant le 2e semestre de l’année 2024. Le nombre des travailleurs atteindra 6.500 travailleurs. Pour la réalisation de cette nouvelle usine, M. Topcuoglu avait fait savoir que la société « Tosyali » envisage un niveau d’investissement compris entre 120 et 150 millions de dollars, soulignant que cette nouvelle unité de production permettra une économie de devises pour l’Algérie de plus de 60 millions de dollars/an.Cette unité permettra de produire des aciers de haute gamme comme les aciers plats, aciers laminés chauds et froids, acier galvanisé, avait-il explique, ajoutant que les aciers produits permettront aux opérateurs d’automobile et d’électroménager de hisser leur taux d’intégration.Tosyali consomme actuellement 4 millions de tonnes/an de minerai de fer pour produire les différents aciers. Avec la mise en service de l’unité de production de Béchar, Tosyali consommera 8 millions de tonnes/an, selon M. Topcuoglu, soulignant la nécessité de valoriser le minerai local pour réduire les coûts de production. « L’objectif à long terme est de réaliser une production d’acier jusqu’à 80 % à partir de minerai de fer local », a-t-il affirmé. Lors de l’inauguration de la Foire de la production algérienne en décembre dernier, le président de la République, Abdelmadjid Tebboune, avait visité le stand de Tosyali Algérie, où il a affirmé l’importance accordée par l’Etat au secteur de la sidérurgie, notamment après le lancement de l’exploitation de la mine de Gara Djebilet.« Avec le lancement de Gara Djebilet vous allez pouvoir monter en cadence sans importer. Vous allez monter à 5 millions de tonnes et peut-être même plus », avait-t-il dit au représentant de l’entreprise, considérant Tosyali comme étant une société bien intégrée dans l’économie. En 2022, le complexe sidérurgique a produit 3 millions de tonnes de produits sidérurgiques et a exporté environ 1,3 million de tonnes, pour une valeur de plus de 800 millions de dollars.

Moussa O / Ag

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici