Presse sportive: Laagab appelle à la mise en place d’une première Charte d’éthique

0
120

Le ministre de la Communication, Mohamed Laagab, a appelé, lors d’une rencontre sur la « Presse sportive: entre le droit à l’information et la responsabilité journalistique » qu’il a présidée jeudi au niveau de la salle de conférences du stade « Nelson Mandela » à Baraki, à la mise en place d’une 1ère « Charte d’éthique de la presse sportive », appelée à être enrichie à l’avenir.

Dans une allocution prononcée à l’ouverture de cette rencontre qui s’est déroulée en présence du ministre de la Jeunesse et des Sports, Abderrahmane Hammad, du président de l’Organisation nationale des journalistes sportifs algériens (ONJSA), Youcef Tazir et de nombre de journalistes et de personnalités sportives, M. Laagab a exprimé son vœu de voir « les recommandations de cette rencontre baliser la voie pour la mise en place d’une première Charte d’éthique de la presse sportive, appelée à être enrichie à l’avenir, nonobstant l’existence de lois et de législations liées à la déontologie de la profession, outre la création du Prix du meilleur journaliste sportif ».

« Nous vous apporterons le soutien nécessaire pour sa mise en œuvre », a-t-il ajouté.   Lors de cette rencontre organisée par l’ONJSA, M. Laagab a indiqué que « le journaliste sportif est appelé à se spécialiser, étant suivi de tous et au regard de sa grande influence », ajoutant qu’ »il est normal que les performances des journalistes soient sous le feu des projecteurs, en vue de hisser la presse sportive à un niveau élevé de professionnalisme ».

Le ministre a, en outre, insisté sur la spécialisation pour le journaliste sportif pour ne pas le détourner de ses missions et lui permettre de s’en acquitter pleinement. Il a promis d’apporter toute l’aide nécessaire pour mettre en œuvre les recommandations des quatre ateliers organisés à cette occasion, donnant également son accord pour parrainer le prix du meilleur journaliste sportif.

Pour sa part, le ministre de la Jeunesse et des Sports, Abderrahmane Hammad, s’est engagé à « soutenir et à apporter toute l’aide nécessaire au journaliste sportif en quête d’une information vraie ».  Le président de l’ONJSA, Youcef Tazir, a estimé, pour sa part, que la rencontre « a constitué un nouveau jalon sur la voie de l’instauration d’un système médiatique fort, car la presse sportive est le partenaire de toutes les institutions et contribue également à dessiner une image réelle à la hauteur de la renommée de l’Algérie », formant le vœu de voir les résultats de cette rencontre contribuer à « renforcer l’arsenal juridique actuel et améliorer les performances de la presse sportive en général ».

La rencontre a enregistré une participation record de représentants de différentes institutions médiatiques, ainsi que de représentants de stations régionales de la radio nationale, des correspondants des chaînes de télévision publiques et privées, ainsi que des analystes sportifs, des juristes et des invités d’honneur.

A cette occasion, quatre ateliers ont été organisés pour discuter des sujets: le journaliste sportif, l’analyste technique et tactique, le critique sportif, le correspondant journalistique sportif et l’éthique professionnelle. Ces ateliers seront sanctionnées par des propositions « efficaces, à même de contribuer à améliorer les performances de la presse sportive nationale et à renforcer son rôle, au moins, dans l’environnement régional, ainsi qu’à hisser le niveau de la presse sportive nationale et à l’adapter au nouvel environnement juridique, notamment après la publication des textes législatifs régissant le secteur médiatique dans le journal officiel », ont affirmé les participants.

Bessa M

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici