Portes ouvertes nationales sur les produits électroménagers et électroniques: Forte demande pour les produits locaux

0
154

Des exposants dans le cadre des portes ouvertes nationales sur les produits électroménagers et électroniques, ont affirmé leur volonté de relever le défi de l’exportation et d’augmentation du taux d’intégration locale, tandis que les visiteurs ont salué la qualité du produit local, saluant également la décision du président de la République, Abdelmadjid Tebboune, d’équiper gratuitement les foyers des citoyens de systèmes de détection des fuites de monoxyde de carbone.

Lors de l’exposition organisée au siège de la Chambre algérienne de commerce et d’industrie (CACI), à Alger, sous le slogan : «Qualité, garantie, perspectives et enjeux», des exposants ont affirmé «la capacité du produit local de concurrencer fortement, notamment sur les marchés africains, en raison de sa qualité et de son faible coût de production». Dans ce contexte, le chef du service technique-commercial à la Direction générale de la Société nationale de Réalisation et de Gestion des Industries Connexes (SONARIC), Keddour Salem Cherif, estime que la politique de l’Etat d’encouragement de l’exportation est encourageante pour inscrire cet objectif dans leurs plans futurs, «compte tenu de la concentration sur la satisfaction de la forte demande pour ses produits sur le marché local». Pour sa part, le représentant de l’entreprise nationale des industries de l’électroménagers «ENIEM» a révélé que «l’entreprise a un projet pour concrétiser une renaissance industrielle», soulignant que la société a «des demandes quotidiennes au niveau de 58 wilayas», au regard de l’attractivité des produits et la concentration de l’entreprise sur «la question de la qualité et de la sécurité». L’entreprise publique «Alfatron» de fabrication de produits informatiques a également marqué sa présence au salon en présentant ses dernières productions. La responsable du marketing de l’entreprise, Ibtissam Massi, a fait état du lancement «prochainement» d’une nouvelle génération de processeurs informatiques. Par ailleurs, le directeur de marketing de «Brandt», Chakib Aït Hamouda, a affirmé que l’entreprise a réalisé un taux d’intégration de 60% dans la fabrication de différents produits électroménagers, et un taux de 80% en matière de production des réfrigérateurs, ajoutant «notre objectif le plus important est de doubler l’exportation vers l’Europe, l’Afrique et le monde arabe».  «L’Algérie est un hub pour ces régions, et notre exportation vers l’Europe témoigne de la qualité de nos produits», a-t-il soutenu. Depuis le lancement du complexe de production en 2016, explique-t-il, 1,5 million d’unités de machines à laver ont été exportées, a-t-il ajouté mettant en avant les efforts de son entreprise pour augmenter ses exportations, d’autant qu’elle a une capacité de production de cinq millions d’unités/an de divers équipements électroménagers. De son côté, le directeur général de «Thomson Algérie», Ahmed Meliani, a salué les efforts de l’Etat visant à encourager les exportations, affirmant que «l’Algérie est en bonne position pour relever ce défi». Soulignant que «la qualité et les faibles coûts de production seront la clé pour pénétrer les marchés africains», le même responsable a précisé que son entreprise se focalise actuellement sur la satisfaction de la demande du marché local. «Nous nous dirigerons vers l’exportation d’ici la fin de l’année en cours», a-t-il dit. Par ailleurs, il a été constaté un fort engouement parmi les visiteurs pour le produit local, notamment après que certains opérateurs aient fait des remises allant jusqu’à 20% à l’occasion des portes ouvertes, alors que d’autres proposaient des produits à vendre par facilité dans la formule «Mourabaha». Les visiteurs du salon ont unanimement fait part de leur confiance aux produits algériens tels que le chauffage de Sonaric et d’autres entreprises publiques. Ce sont des produits de qualité avec des prix étudiés qui nécessitent plus d’efforts en matière de marketing, de publicité et de promotion, ont indiqué des visiteurs. Par ailleurs, plusieurs visiteurs ont salué la décision du président de la République prise au dernier Conseil des ministre portant fourniture de systèmes d’alarme contre les fuites de gaz gratuitement, affirmant que cela contribuera à limiter les accidents d’asphyxie au monoxyde de carbone. A rappeler que le ministre du Commerce et de la Promotion des exportations, Kamel Rezig avait donné, dimanche, le coup d’envoi des portes ouvertes nationales sur les produits électroménagers et des équipements électroniques, organisées par la Chambre algérienne de commerce et d’industrie (CACI) du 29 au 31 janvier qui a vu la participation de l’ensemble des acteurs dans le domaine des industries électroménagère et électronique. Organisé par le ministère de tutelle, l’évènement se veut un espace pour la promotion des produits algériens exportables et l’encouragement de la production locale pour accéder aux marchés extérieurs à travers l’organisation des foires de produits électroménagers et électroniques au niveau des sièges de la CACI à l’échelle nationale. En marge des expositions ouvertes au grand public, des ateliers techniques ont été animés par des experts et des spécialistes dans le domaine.

Abdallah M.