Plus de 30 médias internationaux appellent à protéger les journalistes palestiniens à Ghaza

0
90

Plus de 30 médias internationaux, dont les principales agences de presse mondiales, ont apporté jeudi leur solidarité aux journalistes palestiniens qui travaillent dans des conditions d’extrême difficulté à Ghaza et demandé leur protection contre les exactions et leur assassinat par l’entité sioniste.

Selon le Comité de protection des journalistes (CPJ), une association basée à New York qui a coordonné cette lettre ouverte, au moins 94 journalistes ont été tués depuis le début de l’agression sioniste contre les Palestiniens à Ghaza, dont la majorité, 89, sont des « Palestiniens tués par l’armée sioniste », soit un cas « jamais documenté » par l’organisation. « Depuis près de cinq mois, les journalistes et les professionnels des médias de Ghaza — qui sont quasiment la seule source d’information sur le terrain sur le territoire palestinien — travaillent dans des conditions sans précédent » et « continuent de travailler en dépit des risques personnels qu’ils encourent », peut-on lire dans la lettre signée par la BBC News, le New York Times, Der Spiegel. Ils continuent de faire leur travail « malgré la perte de leur famille, de leurs amis et de leurs collègues, la destruction de leurs maisons et de leurs bureaux, les déplacements constants, les coupures de communication et les pénuries de nourriture et de carburant », ajoute le texte, paraphé par les trois principales agences de presse mondiales, Associated Press (AP), l’Agence France-Presse (AFP) et Reuters, ainsi que l’Association mondiale des journaux (WAN-IFRA).

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici