Pétrole: Le Brent à plus de 81,5 dollars

0
82

Les prix du pétrole hésitaient vendredi, pris entre des données économiques décevantes en Chine qui pourraient peser sur la demande, et les résultats attendus de la réunion de l’Opep+.

Dans la matinée, le prix du baril de Brent de la mer du Nord, pour livraison en juillet, dont c’est le dernier jour d’utilisation comme contrat de référence, cédait 0,40% à 81,53 dollars. Son équivalent américain, le baril de West Texas Intermediate (WTI), pour livraison le même mois, prenait 0,08% à 77,97 dollars. L’activité manufacturière en Chine, reflet de la santé des usines et du monde industriel, s’est en effet contractée en mai, selon des chiffres officiels publiés vendredi qui traduisent une reprise fragile et inégale de la deuxième économie mondiale. La reprise économique tant espérée dans le pays à la sortie de la pandémie de Covid fin 2022 a été brève et moins robuste qu’escompté. Les investisseurs attendent vendredi l’indice PCE pour avril aux Etats-Unis, jauge préférentielle de la Réserve fédérale (Fed) sur l’inflation. Une inflation plus forte que prévue pourrait « encore ébranler la confiance » des investisseurs pétroliers dans la résilience de l’économi e américaine et son niveau de demande, souligne John Evans, analyste chez PVM Energy. En parallèle, les yeux du marché sont braqués sur les pays producteurs de pétrole de l’Opep+ qui se réunissent par visioconférence dimanche.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici