Palestine occupée: La condamnation européenne de la violence des colons, « un pas dans la bonne direction »

0
85

Le Mouvement de libération nationale palestinien (Fatah) a déclaré que la condamnation de l’Union européenne (UE) de la violence des colons contre les citoyens palestiniens en Cisjordanie occupée, y compris à El-Qods occupée, « est un pas dans la bonne direction », a rapporté l’agence de presse Wafa.

Le mouvement a affirmé, par le biais de son porte-parole en Europe, Jamal Nazal, dans un communiqué publié samedi, que « le besoin de mesures européennes dissuasives et de sanctions réelles contre les colons et leurs regroupements coloniaux illégaux n’a jamais été plus urgent qu’aujourd’hui ». Le mouvement Fatah a également pressé les pays du monde de « prendre des mesures pour protéger le peuple palestinien des groupes de colons armés » soutenus par l’armée de l’occupation sioniste. « Nous condamnons fermement la violence extrémiste des colons (en Cisjordanie occupée). Les auteurs doivent être tenus responsables », avait dit auparavant le haut représentant de l’Union européenne pour les Affaires étrangères et la politique de sécurité , Josep Borrell, dans un post publié vendredi soir sur la plateforme X. M. Borrell a également souligné que l’UE a décidé de « sanctionner » les colons extrémistes de Cisjordanie et de la ville sainte d’El-Qods occupée « pour de graves violations des droits humains contre les Palestiniens ». Les attaques des colons en Cisjordanie occupée ont conduit au déplacement de sept communautés palestiniennes depuis le 7 octobre 2023, date du début de l’agression génocidaire contre la bande de Ghaza, selon l’organisation Human Rights Watch (HRW).

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici