Palestine: Nouveau martyr dans une prison de l’occupation: Le MAE palestinien réclame une enquête

0
174
Palestinian protesters argue with Israeli forces during a protest against Israeli settlement activity in Al Mughayyir village, in the Israeli-occupied West Bank July 29, 2022. REUTERS/Mohamad Torokman

Le ministère palestinien des Affaires étrangères et des Expatriés a tenu l’entité sioniste «pleinement responsable» de la mort en martyr du prisonnier Khader Adnane, après 87 jours de grève de la faim, et réclamé une enquête sur les circonstances de ce crime, a rapporté, mardi, l’agence de presse WAFA.

Dans un communiqué, le ministère palestinien des Affaires étrangères a «demandé à la Commission d’enquête internationale en cours d’enquêter sur les circonstances et les détails de ce crime, car il fait partie de ce que les prisonniers subissent en termes d’abus, d’enlèvement, d’oppression et de confiscation de leurs droits et de leur liberté». Le ministère a, en outre, souligné qu’«il soumettra le dossier de ce crime à la Cour pénale internationale (CPI)», selon le communiqué. Le prisonnier politique palestinien, Khader Adnane, 44 ans, est mort en martyr, mardi matin, dans une prison de l’occupation sioniste, après 87 jours de grève de la faim qu’il avait entamée, le 5 février dernier, pour protester contre son arrestation dans le cadre d’une détention dite administrative (sans inculpation. La réunion a porté sur la situation de crise que vivent près de 11,7 millions de personnes au Soudan, dont 8,2 millions qui comptent sur les organisations humanitaires pour leur assurer les besoins alimentaires, dans un contexte marqué par les violents affrontements entre l’armée et les forces de soutien rapide.

L’entité sioniste a délibérément assassiné le prisonnier Kader Adnane (Shtayyeh)

Le Premier ministre palestinien, Mohammad Shtayyeh, a déclaré que l’entité sioniste avait commis «un assassinat délibéré» contre le prisonnier Kader Adnane, «en rejetant sa demande de libération et en le gardant dans sa cellule malgré la gravité de son état de santé». L’occupant et son administration pénitentiaire «ont commis un assassinat délibéré contre le prisonnier Kader Adnan, en rejetant sa demande de libération et en le gardant dans sa cellule malgré la gravité de son état de santé», a dénoncé M. Shtayyeh, cité par l’agence de presse WAFA. Le Premier ministre a présenté ses plus sincères condoléances à la famille du martyr, et à tout le peuple palestinien, selon WAFA. Le prisonnier politique palestinien Khader Adnane, 44 ans, est mort en martyr, mardi matin, dans une prison de l’occupation sioniste, après 87 jours de grève de la faim qu’il avait entamée, le 5 février dernier, pour protester contre son arrestation dans le cadre d’une détention dite administrative (sans inculpation). Une grève générale a été déclenchée dans les territoires palestiniens occupés pour protester contre la mort de Khader Adnane, a indiqué l’agence de presse palestinienne.

L’armée sioniste arrête 13 Palestiniens en Cisjordanie occupée

Les forces de l’occupation sioniste ont arrêté, mardi, 13 Palestiniens, dans différentes régions en Cisjordanie occupée, a indiqué une source locale palestinienne citée par l’agence de presse WAFA. Dans un communiqué de presse, le Club du prisonnier palestinien a précisé que «les forces d’occupation ont pris d’assaut plusieurs régions dans le gouvernorat de Ramallah, arrêtant cinq Palestiniens». Sept autres Palestiniens ont été arrêtés lors d’incursions effectuées par les forces sionistes dans plusieurs régions, dans le gouvernorat d’Al Khalil. Un 13e Palestinien a, par ailleurs, été arrêté dans la ville de Beït-Lahm, d’après la même source.