Palestine, l’éternelle solitude

0
1203

Ce qu’on appelle la question palestinienne n’est pas près de trouver une réponse et s’enlise dans des complications fort préjudiciables depuis que le tonitruant président des Etats-Unis a carrément pris position pour les nouvelles colonies. Du coup, les Israéliens se réjouissent et la Knesset, Parlement de l’Etat hébreu, vient d’autoriser la construction de milliers de logements sur les terres de la Cisjordanie occupée. Confortés par la position d’une
Amérique entièrement acquise à la colonisation et faisant siens ces graves dénis qui continuent à priver tout un peuple de sa terre en narguant la communauté internationale, formule creuse et impuissante devant la morgue sioniste. Avant son départ, l’ancien Président Obama a tenté un coup d’éclat, une sortie honorable en gelant l’occupation illégale de la bande de Ghaza, mais on savait que c’était là un coup d’épée dans l’eau et la
fameuse résolution de l’ONU est restée lettre morte, impuissante devant le lobby sioniste qui a toujours le dernier mot. C’est dire que cette question palestinienne est devenue au fil de la colonisation et de la violation constante des Droits de l’Homme, un fonds de commerce brandi par le monde arabe cette entité plus virtuelle que réelle, confrontée à des conflits «fratricides» et cette Arabie saoudite qui s’acharne contre un pays pauvre comme le Yémen, avec la bénédiction d’Israël. Ainsi, beaucoup de pays arabes ont connu leur prétendu «printemps» induisant de grands bouleversements tandis
que la Palestine continue de subir le diktat et les tirs quotidiens de l’armée israélienne sans que personne s’en émeuve. Surtout pas ces nébuleuses terroristes abreuvées aux prêches incendiaires de leurs imams qui parlent tous de casser du juif, ennemi du juif ennemi juré de l’islam, mais qui en réalité, ne sont que les supplétifs du sionisme, s’acharnant avec la lâcheté qui sied à exploser leurs coreligionnaires au nom du djihad ! Est-ce qu’un
jour Israël a été inquiété par Daesh ou l’Isis ou El Nosra? Jamais. Ce sont ses filiales.