Palestine – Agression sioniste: 104 martyrs en 24 heures

0
117

Au moins 10 massacres ont été perpétrés par les forces sionistes contre les familles palestiniennes dans la bande de Ghaza, faisant 104 martyrs au cours des dernières 24 heures, a rapporté vendredi l’agence Wafa, alors que huit Palestiniens ont été arrêtés lors d’incursions sionistes en Cisjordanie occupée.

Cela porte à 29.514 le nombre de martyrs depuis le début de l’agression sioniste en cours contre la Palestine, selon Wafa. Selon des sources médicales, 160 palestiniens ont été blessés, portant le nombre de blessés depuis le début de l’agression à 69.616. Un certain nombre de martyrs et de blessés se trouvent toujours sous les décombres et sur les routes, puisque les forces d’occupation sionistes interdisent les ambulances et les équipes de la défense civile de les atteindre. Plus tôt, des forces sionistes avaient ouvert le feu depuis la mer à Rafah, tandis que l’aviation sioniste a frappé les zones occidentales de la ville de Khan Younes, dans le sud de la bande de Ghaza. En outre, les forces sionistes ont fait exploser des quartiers résidentiels dans les zones susmentionnées. Par ailleurs, huit Pale stiniens ont été arrêtés la nuit dernière lors d’incursions sionistes dans les provinces occupées de Beitlahm et de Tulkarem, en Cisjordanie occupée, selon des sources locales. A Beitlahm, au sud du territoire occupé, les forces sionistes ont arrêté six Palestiniens lors d’une série de raids dans le camp de réfugiés de Dheisheh et dans les villages de Beit Fajjar et Za’tara. Toutes les personnes arrêtées sont âgées d’une vingtaine d’années. A Tulkarem, au nord de la Cisjordanie occupée, au moins deux Palestiniens ont été arrêtés par les forces sionistes qui ont perquisitionné et fouillé leurs maisons dans le quartier d’Artah, dans la ville. Les forces d’occupation continuent de commettre des actes d’abus généralisés, de passages à tabac graves et de menaces contre les détenus et leurs familles, en plus de saboter et de détruire à grande échelle les maisons des citoyens et de s’emparer de l’argent et des véhicules, a-t-on souligné. Le nombre total d’arrestations s’est élevé à plus de 7.000 après le 7 octobre 2023 et ce total comprend ceux qui ont été arrêtés chez eux, via des points de contrôle, ceux qui ont été contraints de se rendre sous la pression et ceux qui ont été retenus en otages.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici