Organisation des assurances africaines: L’Algérie abritera la 49ème conférence

0
186

L’Algérie abritera du 27 au 31 mai les travaux de la 49ème conférence et l’Assemblée générale de l’Organisation des Assurances Africaines (OAA) qui sera consacrée au thème de «la contribution de l’assurance aux défis de la sécurité alimentaire en Afrique».

Placée sous l’égide de l’OAA, cette conférence est organisée par l’Union algérienne des sociétés d’assurance et de réassurance (UAR)Ce rendez-vous international «d’envergure» portera sur le thème «La contribution de l’assurance aux défis de la sécurité alimentaire en Afrique, dans l’objectif d’impulser une nouvelle dynamique, à savoir celle de faire de l’assurance agricole, un véritable facteur de développement», soulignant que plus de 1800 participants sont attendus, entre responsables de compagnies d’assurance et de réassurances africaines, représentants d’organisations internationales en plus d’éminents experts et conférenciers qui vont prendre part à cette conférence.Les participants auront l’occasion d’échanger des réflexions et expertises autour de thématiques en lien avec l’industrie de l’assurance et son développement en Afrique, le rôle clé du secteur de l’assurance en Afrique dans le domaine de la sécurité alimentaire, ainsi que la promotion de la coopération interafricaine en matière d’assurance et de réassurance. La conférence se focalisera, aussi, sur «l’élaboration d’une feuille de route pour défendre la position commune des membres de l’organisation, qui a pour but de promouvoir les intérêts stratégiques du secteur de l’assurance en Afrique».Le président de l’UAR, Youcef Benmicia, a exprimé «la fierté du marché algérien des assurances d’abriter à nouveau ce grand rendez-vous continental 15 ans après avoir organisé la 35ème Conférence en 2008 au Palais des Nations du Club des Pins», relevant que «les défis de l’assurance en Afrique sont nombreux» et que cette conférence sera «un moment privilégié pour les acteurs de l’industrie de l’assurance et de la réassurance africaine de nouer des partenariats». Pour sa part, M. Cherif Benhabiles, vice-président de l’OAA et président du Comité local de préparation, a indiqué, dans un message adressé aux participants, que «l’Algérie s’apprête à accueillir cet important évènement qui regroupera les experts et spécialistes pour débattre de la problématique de la contribution de l’industrie de l’assurance à la sécurité alimentaire en Afrique, dans une conjoncture économique marquée par des tensions et des crises survenues à l’échelle mondiale et régionale  à savoir, les changements climatiques, la pandémie de la Covid-19, les conflits, etc.».Les organisateurs ont prévu un programme riche en sessions, panels et conférences, centrées sur la promotion de l’assurance agricole en Afrique et des thèmes qui portent sur le développement de solutions d’assurance pour améliorer la production agricole et les systèmes de transfert de risques catastrophes public-privé en Afrique pour renforcer la résilience continentale. Il est question également d’évoquer «l’évolution rapide du secteur des assurances en Afrique avec une attention particulière pour la micro-assurance et les «Insurtechs» comme solutions pour la sécurité alimentaire, ainsi que le rôle crucial de la réglementation et de la supervision pour faciliter l’accès aux produits d’assurance agricole indiciels sur le continent africain».L’OAA, créée en 1972 à l’Ile Maurice, est une organisation non-gouvernementale dont le secrétariat permanent est établi à Douala (Cameron). Elle compte 371 membres, dont 363 issus de 47 pays d’Afrique et 14 membres internationaux associés provenant de 8 pays. 

Ahmed Itchiran / Ag