OPEP : La proposition d’Alger adoptée

0
1475

 

Les membres de l’Organisation des pays exportateurs de pétrole (Opep) sont parvenus hier, à Vienne, à un accord qui consiste à retirer près de 1,2 millions barils par jour afin de parvenir à une production globale de 32,5 millions baril par jour.

La proposition algérienne de baisse de la production soumise aujourd’hui à la réunion de l’Opep a été finalement adoptée par l’ensemble des membres du Cartel. Fruit de plusieurs semaines d’intenses efforts de concertation menés par l’Algérie en direction des pays membres et non-membres, l’initiative algérienne fait suite à l’accord historique obtenu lors de la réunion extraordinaire de l’organisation pétrolière en septembre à Alger et portant sur la limitation de la production entre 32,5 et 33 millions de barils/jour. Dans le cadre des efforts de l’Algérie pour concrétiser l’accord, le ministre de l’Energie, Noureddine Bouterfa, avait mené de minutieuses négociations avec les pays membres de l’Opep de façon à trouver un accord équilibré et juste lors de la réunion ministérielle de l’Opep.

Les membres de l’organisation se sont également entendus pour se réunir dans les prochaines semaines pour mettre en place les mécanismes de baisse de la production pour les pays non-Opep. Le Comité d’experts, dont la présidence a été confiée à l’Algérie, s’était réuni à Vienne les 21 et 22 Novembre et a décidé à l’unanimité de recommander la proposition algérienne à la réunion ministérielle, pour être considérée comme base de travail pour une mise en œuvre opérationnelle de l’accord d’Alger. Pour rappel, la proposition portait sur une réduction d’environ 1,1 million barils/jour à opérer par les pays de l’OPEP et une baisse de 600 000 barils/jour pour les non-OPEP.

La production de l’Algérie baissera de 50 000 barils/jour

L’Algérie devrait baisser sa production de 50 000 barils/jour dans le cadre de l’accord de réduction de la production adopté hier, par la réunion ministérielle ordinaire de l’Opep à Vienne. La production pétrolière algérienne avait été, en octobre dernier, de 1,1 million barils/jour. La proposition algérienne de baisse de la production soumise à la réunion ministérielle de l’Opep a été adoptée lors de cette réunion ordinaire qui se tient au siège de l’organisation. La réunion de l’Opep s’est basée sur la proposition algérienne de baisse de la production pour faire face à la chute des prix du brut. Cette proposition, retenue par le Haut comité d’experts de l’organisation, porte sur une réduction d’environ 1,1 million de barils/jour à opérer par les pays de l’Opep. Les membres de l’Opep se penchent actuellement à la rédaction du communiqué final de la réunion tenue à huis clos.

T.S. / Ag.