Mostaganem: La troupe « Nour El Mostafa » de Tiaret décroche le prix du festival culturel local d’El Inchad

0
52

La troupe « Nour El Mostafa » de la wilaya de Tiaret a décroché le prix de la 10e édition du festival culturel local d’El Inchad organisé à Mostaganem.

Les lauréats du concours de ce festival ont été annoncés lors de la cérémonie de clôture de cette manifestation culturelle organisée dans la soirée de samedi à la maison de la culture « Ould Abderrahmane Kaki ». La cérémonie a été marquée par des chants d’Inchad sur des rythmes amazighs du mounchid Oussama Bounar de Tizi Ouzou et du Sud par la troupe « Rimel » de Béchar. La chorale du festival et la troupe du Grand Mostaganem ont interprété des chansons abordant la cause palestinienne avec le mounchid Belalia Bendehiba. Le premier prix du concours d’El Inchad, auquel ont participé 12 troupes, a été décerné à la troupe « Nour El Mostafa » de la wilaya de Tiaret, suivi des troupes « Nassaim Ain Defla » et « El Anouar » de la wilaya d’Ain Defla, respectivement à la deuxième et troisième places. Le président du jury de ce concours, Mahfoudh Boukhalfa a recommandé de prêter attention aux quatre critères pris en considération que sont la performance (interprétation), l’assiduité, le discours engagé et le costume, tout en respectant le temps imparti au chant, soulignant que le la concurrence était forte entre tous les groupes de chant. Lors de la même cérémonie, les résultats du concours « Jeune star d’avenir », qui a vu la participation de 15 jeunes mounchids, ont été proclamés. La mounchida Bahi Melissa a été couronnée meilleure star suivie, de Kermou Ritedj et Adem Tarik. Le président du deuxième concours, Abderrahmane Djouamai a appelé les participants à avoir confiance en eux, à travailler dur et continuellement, à stimuler l’écoute pour développer leurs compétences en chant et à encourager les tuteurs de mounchids en herbe à exploiter cette expérience comme une opportunité et d’améliorer leurs talents et leurs capacités. Cet manifestation culturelle, qui a donné lieu à quatre soirées de chant et ayant pour slogan « El Qods est à nous, la Palestine est notre mère, Ghaza est notre terre et Dieu, Tout Puissant, est avec nous », vise à encourager les énergies artistiques dans ce domaine, découvrir de jeunes talents interprétant les chants religieux et patriotiques et perfectionner leurs compétences et les former, ont souligné les organisateurs.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici