Mexique: des restes humains calcinés retrouvés dans l’ouest

0
102

Des restes humains ont été retrouvés dans des fosses et un four crématoire dans l’ouest du Mexique, a indiqué lundi un collectif de recherche de personnes disparues. Au total, 25 sacs contenant des os et des tissus calcinés ont été découverts dimanche à El Salto, dans le Jalisco, l’Etat mexicain qui compte le plus de disparus (15.000 sur les près de 100.000 répertoriés officiellement). « Nous sommes immédiatement tombés sur un four artisanal », a expliqué à la presse Indira Navarro, du collectif Guerreros Buscadores. « En cherchant un peu, on a commencé à localiser des os et des bouts de peau, de la chair humaine brûlée, une odeur fétide ». Le four était encore fumant, a-t-elle assuré. Le parquet, en charge de vérifier ces plaintes, ne s’est pas encore prononcé. Dans le même Etat du Jalisco cinq corps -quatre hommes et une femme- ont été découverts sur une route entre les municipalités d’Encarnación et Lagos de Moreno.

Les collectifs de recherche affirment que les cartels du narcotrafic et d’autres groupes du crime organisé utilisent des fours pour incinérer leurs victimes et effacer les traces. En octobre, un autre collectif -souvent des mères qui cherchent leurs enfants- a retrouvé des restes humains dans un four situé sur un terrain vague, dans le même Etat du Jalisco. Le Mexique compte quasiment 100.000 disparus, d’après les derniers chiffres du gouvernement en date du 19 mars. Pour la plupart, les disparitions ont été enregistrées après 2006, quand le gouvernement de l’époque a déclaré la guerre aux cartels avec la participation de l’armée. Le pays compte de plus 52.000 cadavres non-identifiés, d’après l’ONG Movimiento por Nuestros (Mouvement pour nos disparus).

Le Jalisco est le fief du Cartel Jalisco Nueva Generación, une des organisations criminelles les plus violentes du pays, avec le Cartel du Sinaloa. Dans l’Etat du Sinaloa (nord-ouest) qui longe le Pacifique, huit personnes manquent toujours à l’appel après l’enlèvement de 66 et la libération de 54.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici