Message du président de la République à l’occasion du 69e anniversaire du déclenchement de la Révolution de Novembre

0
36

Le président de la République, M. Abdelmadjid Tebboune, a adressé, mardi, un message aux Algériens à la veille de la célébration du 69e anniversaire du déclenchement de la glorieuse Révolution de Novembre 1954, dont voici la traduction APS:

« Au nom d’Allah, le Clément, le Miséricordieux

Que les prières d’Allah soient sur le dernier des Prophètes et des messagers

Concitoyennes, concitoyens,

La célébration du soixante-neuvième (69) anniversaire du déclenchement de la glorieuse Guerre de libération, nous offre l’agréable opportunité de nous remémorer en cette date symbolique et avec beaucoup de fierté, les sacrifices consentis par le peuple algérien durant sa lutte armée contre l’hégémonie coloniale qui avait comme doctrine de s’éterniser sur notre terre bénie, avant d’être anéantie par des révolutionnaires épris de liberté qui ont embrassé le djihad et balisé, le 1er Novembre 1954, la voie empruntée par les vaillants héros vers la victoire ou la mort en martyr.

Sur le sentier de la lutte, ils récoltèrent triomphe et gloire, forçant l’admiration et le respect dans une Algérie fière de son vaillant peuple et de sa jeunesse ambitieuse porteuse du flambeau du parachèvement de la marche nationale vers une Algérie nouvelle, forte de ses potentialités et du génie de ses filles et fils, par fidélité à son histoire nationale. Une Algérie déterminée à atteindre les plus hauts niveaux de développement socioéconomique, à travers la mobilisation des moyens et des potentialités et la lutte contre la passivité et l’inaction, tout en se libérant des obstacles et des mentalités bureaucratiques.

La commémoration de la glorieuse Révolution du 1er Novembre nous interpelle, constamment, quant au poids de la responsabilité et au caractère sacré du legs dont nous sommes dépositaires. C’est de là que nous puisons la forte volonté d’atteindre, grâce à la mobilisation des Algériennes et des Algériens, nos objectifs stratégiques que nous entendons rendre palpables sur le terrain, loin des bévues des défaitistes, loin des surenchères et, surtout, loin de la propagande étourdissante des suppôts des ennemis de notre chère patrie qui se tourne avec détermination et des pas sûrs vers l’épanouissement, le bien-être et la prospérité, par fidélité au serment fait à nos martyrs héros, puisse Dieu les entourer de Sa grâce éternelle.

Concitoyennes, concitoyens,

L’anniversaire de cette date mémorable intervient concomitamment avec les graves répercussions de l’impénitence de l’occupation sioniste dans son agression barbare contre le peuple palestinien et la persistance de ses crimes d’extermination récurrents dans la bande de Ghaza.

L’Algérie, qui a toujours été aux côtés du peuple palestinien, tant en paroles qu’en actes, et alors qu’elle réitère son appel à toutes les parties régionales et internationales pour provoquer l’éveil de la conscience de la communauté internationale et faire cesser les frappes barbares sur les enfants, les femmes et les personnes âgées, réaffirme la constance de sa position immuable, reflétant la fidélité à notre glorieuse Histoire et au message de la Proclamation du 1er Novembre 1954, en faveur de la justice et du soutien au peuple palestinien et à sa cause juste, mais aussi pour la solidarité illimitée et inconditionnelle avec ce peuple en ces circonstances particulières.

L’Algérie appelle toutes les âmes éprises de liberté et de justice et les âmes de bonne volonté à faire cesser ce crime contre l’humanité commis par l’occupant sioniste, au vu et au su du monde entier.

Notre commémoration des hauts faits et des sacrifices de nos vaillants chouhada restera profondément ancrée dans la conscience de la nation, pour s’ériger tel un phare illuminant la voie aux hommes libres et honnêtes dans notre cher pays et de par le monde.

Je ne manquerais pas de m’incliner, avec vous tous, à la mémoire de nos vaillants Chouhada, et rendre hommage à mes sœurs et frères moudjahidine.

Vive l’Algérie

Gloire à nos martyrs ».