Médéa: Trois mille hectares de superficie agricole consacrés aux légumineuses

0
317

La direction des services agricoles (DSA) de Médéa s’est fixé comme objectif de culture d’une superficie de trois mille hectares de légumes secs, au titre de la campagne labours semailles 2023-2024, soit mille hectares de plus que lors des précédentes campagnes, a indiqué samedi, le directeur de cette structure.

Cette superficie prévisionnelle comprend principalement trois types de légumineuses cultivées à l’échelle locale à savoir, les lentilles, sur une parcelle de 160 hectares, les petits pois, avec 100 hectares, alors qu’il est réservé une surface de 1940 pour la culture de fèves, a fait savoir le directeur des services agricoles, Kaddour Aid, lors d’un conseil de l’exécutif consacré au secteur de l’agriculture. Le DSA a précisé qu’un tiers de l’objectif tracé, soit 1098 hectares de légumineuses, a été réalisé, depuis le lancement de la campagne labours-semailles, dont 1005 hectares de lentilles, en rappelant que des facilités sont accordés aux agriculteurs pour les encourager à s’investir dans ce type de culture. M. Aid a fait part, dans ce contexte, de la distribution par la coopérat ive de céréales et de légumes secs (CCLS) de Berrouaghia de pas moins de 223 quintaux de semences au profit des agriculteurs ayant adhérés au programme de développement de la filière initié par le ministère de l’agriculture et du développement rural. Des mesures incitatives ont été décidées par la tutelle dans cet objectif, dont l’augmentation de la prime de production qui passe de 3.000 à 5.000 DA/quintal pour les lentilles et le pois chiche, la hausse du prix d’achat de la production à 20000 DA le quintal, l’acquisition à crédit des semences et des intrants auprès de la CCLS, remboursable lors de la collecte de la production, a encore noté le DSA. L’autre mesure prise au profit des adhérents au programme de développement de la culture des légumineuses, est la garantie d’un accompagnement technique durant tout le processus de production de sorte à optimiser le rendement des parcelles cultivées, a-t-il souligné.