Lutte contre le cancer: L’Etat en fait l’une de ses priorités

0
112

Le directeur général de la prévention au ministère de la Santé, Dr. Djamel Fourar a affirmé, jeudi à Alger, que la lutte contre le cancer était l’une des priorités de l’Etat consacrées par le Président de la République, M. Abdelmadjid Tebboune à travers l’installation d’une Commission nationale pour la prise en charge des cancéreux tout en leur garantissant un meilleur traitement.

Cette déclaration a été faite lors de l’ouverture des travaux d’une journée d’évaluation du 7e salon national de l’information sur le cancer organisé du 3 au 5 février par le ministère de la Santé en collaboration avec l’association « El Amel » pour la lutte contre le cancer en présence du représentant de l’Organisation mondiale de la Santé (OMS), Nouhou Amadou.Dans son allocution à cette occasion, M. Fourar en sa qualité de représentant du ministre de la Santé, Abdelhak Saihi a précisé que « la lutte anti-cancer est l’une des priorités de l’Etat consacrée par le Président de la République, M. Abdelmadjid Tebboune qui a mis en place la Commission nationale pour la prise en charge des cancéreux et ordonné leur prise en charge dans les meilleures conditions ».Chaque cancéreux en Algérie bénéficiera d’une « prise en charge totale, et ce en application des instructions du Président de la République, rassurant les malades que « l’Etat a mis la santé des citoyens en tête de ses priorités ».      Il a insisté sur « l’impératif de sensibiliser les citoyens, toute catégorie confondue, quant à l’importance de suivre un régime alimentaire sain et d’exercer une activité sportive pour prévenir cette maladie ».Concernant cette rencontre, Dr Fourar a indiqué qu’elle s’est tenue pour « faire une évaluation de la 7e édition du Salon d’information sur le cancer à l’instar des principales activités qu’elle a connues et distinguer les participants à sa réussite dont les établissements hospitaliers, les associations et les différents acteurs pour les efforts consentis en faveur de la prise en charge des cancéreux ».Le responsable a précisé que l’édition de cette année a connu « une hausse notable » du nombre d’exposants et de participants par rapport à la précédente et que la prochaine aura « une dimension internationale et sera une opportunité pour échanger les expériences et les expertises avec d’autres pays ».De son côté, la sous-directrice au ministère de la Santé, Dr Djamila Nadir, a expliqué que la 7e édition du salon « a connu une grande participation de la part des établissements sanitaires, des associations et d’autres secteurs », soulignant que la prochaine édition « verra une prolongation des délais d’organisation afin de permettre à un plus grand nombre de citoyens de bénéficier des activités et des offres ».A cette occasion, la même responsable a également salué la « décision du président de la République de prendre en charge les patients atteints de cancer non assurés sociaux, la considérant comme une étape importante permettant aux patients d’accéder aux soins ».Pour sa part, la Secrétaire générale de l’Association « Al-Amal », Hamida Kettab, a souligné le « rôle majeur » de la prévention dans la réduction des cas de cancer, saluant les efforts de tous les acteurs et participants au salon dans le domaine de la sensibilisation des citoyens ». Elle a également salué l’engagement du président de la République dans la « lutte contre la maladie et ses récentes décisions qui vont dans l’intérêt des patients et facilitent leur accès aux soins ».

Yasmine Derbal / Ag

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici