Ligue 1: Le MCA sur la voie royale

0
144

A la lumière des résultats de la 21e journée du championnat de la Ligue 1, disputée tout au long de ce week-end, on peut avancer sans risque de se tromper que le MCA est lancé sur la voie royale pour remporter son huitième titre. Le premier depuis 2010.

Avec une avance de 12 points sur son poursuivant immédiat, on voit mal comment le vieux club algérois pourrait être rejoint au classement, surtout qu’il affiche une solidité et une régularité constante depuis le début de la saison. Son dernier succès ramené de Bechar face à la JS Saoura, où il n’est jamais facile de s’imposer, montre bien la suprématie des Mouloudéens cette année. Ils n’ont pas de rival pour contester leur suprématie. Il semble que les gros efforts investis par les dirigeants en matière de recrutements vont porter leurs fruits. Après une longue période de disette, leur club devrait enfin être sacré champion, même si mathématiquement rien n’est fait. Mais le parcours du Mouloudia plaide pour lui, c’est incontestablement celui d’un futur champion. D’autant que ses adversaires semblent résignés. Ils savent que le titre s’est envolé, ils n’ont pratiquement plus aucune chance de le disputer aux poulains de Patrice  Beaumelle. Si Youcef Belaili et ses camarades ont tué le suspense concernant la lutte pour le titre, ils sont en revanche plusieurs candidats pour décrocher la seconde place synonyme de qualification pour la Ligue des champions. En plus du champion sortant, le CRB qui reste un sérieux postulant pour la place de dauphin, le CSC, l’USMA et l’ESS sont également dans la course. Ces quatre équipes se tiennent dans un mouchoir de poche, mais il faut attendre l’épuration du calendrier pour avoir une idée plus claire sur les chances des uns et des autres. Les Belouizdadis, s’ils remportent leurs deux matchs en retard, pourraient faire une petite différence avant d’aborder la dernière ligne droite du championnat.

Les Usmistes, pour leur part, reviennent fort ces derniers temps, après avoir connu un grand passage à vide. Les protégés de Garrido restent sur trois succès de rang en championnat et ne comptent s’arrêter en si bon chemin. Autre équipe en forme, le CSC qui surprend par sa régularité et son audace. Sa dernière victoire sur le terrain d’un mal-classé, Magra en l’occurrence, prouve qu’elle n’a pas usurpé sa place de dauphin qu’elle occupe actuellement. Quant à l’ESS, elle est capable du meilleur comme du pire, mais il faudra compter avec elle jusqu’au bout.

Dans la lutte pour le maintien, si l’US Souf semble d’ores et déjà condamnée, on ne sait quelle autre équipe l’accompagnera au purgatoire. A un moment, le MCO semblait largué, mais les Oranais sont bien revenus et décidés à sauver leur peau. Ils doivent néanmoins se battre jusqu’à la fin. Tout comme l’ES Ben Aknoun qui n’a qu’un point d’avance sur les Hamraoua, alors que le NC Magra n’est pas loin au classement avec trois longueurs d’avance sur le premier relégable. Nous allons sans doute assister à une compétition acharnée entre ces trois formations. L’ASO Chlef, de son côté, n’est pas du tout à l’abri non plus, elle pourrait être attirée vers le bas et être contrainte de se battre pour sa survie. D’autant qu’il reste neuf journées à disputer durant lesquelles tout peut arriver. La fin de saison s’annonce palpitante pour toutes ces équipes.

Ali Nezlioui

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici