Ligue 1: Le CRB met la pression sur le leader

0
103

La première journée de la phase retour, disputée ce week-end, a été riche en enseignements, malgré l’absence du MCA dont le match contre l’ES Ben Aknoun a été reporté par la Ligue. Pour rappel, les autorités de la wilaya d’Alger ont refusé que ce derby se tienne au stade du 20-Août.

Dès lors, l’occasion était propice pour le CRB de se rapprocher du leader et de lui mettre la pression. Les Belouizdadis ne l’ont pas raté en disposant plus ou moins facilement de la lanterne rouge, l’US Souf (2 – 0), qui enregistre au passage sa 13e défaite de rang en championnat. Autant dire que le nouveau promu ne fera probablement pas long feu parmi l’élite. Pendant ce temps, le Chabab revient provisoirement à cinq longueurs du Mouloudia. Une belle opération en somme. On ne peut pas dire autant de l’autre prétendant au titre, l’USMA, balayé par les jeunes académiciens du Paradou sur le score sans appel de 5 à 1.  Cela fait pratiquement une vingtaine d’années que les Usmistes n’ont pas essuyé un revers aussi sévère. Une humiliation pour leurs fans qui va certainement laisser des traces. Les Rouge et Noir sont tombés de haut, surtout que c’est leur deuxième défaite de suite à domicile. Une grosse déception qui risque de plonger le club dans une nouvelle crise, surtout que personne n’attendait un tel naufrage des camarades de Belaid.Cela dit, il ne faut rien enlever au mérite du Paradou qui confirme tout le bien que l’on pense de cette équipe. Une équipe séduisante avec de jeunes joueurs pétris de qualités, à l’image de Titraoui et Boulbina, deux perles qui ne tarderont pas à suivre le même chemin que de nombreux joueurs ayant fait leur classe au PAC. Ils sont, en effet, destinés à « l’exportation ». Ce sera vraisemblablement leur dernière saison en Ligue 1.En tout cas, ce n’est guère un hasard si le Paradou occupe actuellement la troisième marche du podium. Un classement largement mérité, mais l’équipe chère aux frères Zetchi est talonnée de près. A commencer par le CSC, difficile vainqueur à domicile du MC El Bayadh (2 -1). Un succès précieux des Constantinois qui leur permet de titiller le trio de tête. Idem pour l’ESS, toujours à l’affût, malgré le départ de son coach Franck Dumas. L’Entente s’est imposée face à la coriace équipe de Khenchela (2 -1) pour rester en course pour les places d’honneur. La JSK, pour sa part, relève la tête et se hisse à une encourageante 7e place, suite à son succès contre le NC Magra (1 -0).Dans le bas du classement, le MCO a raté une belle opportunité de sortir de la zone des relégables. Les Hamraoua ont de nouveau calé chez eux en se contentant du nul face au voisin et éternel rival, l’ASO Chlef (1-1). Les Oranais sont en mauvaise posture, même si c’est encore jouable. Toutefois, leur tâche se complique, malgré la venue de Bouzidi à la barre technique. Parviendra-t-il à sauver le MCO de la relégation, comme il l’a fait avec la JSK et d’autres équipes par le passé ? C’est trop tôt pour répondre à cette question, mais une chose est sûre, Ardji et ses camarades doivent se secouer avant qu’il ne soit trop tard. Ali Nezlioui 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici