La vice-présidente américaine appelle à mettre fin immédiatement aux « souffrances » des Ghazaouis

0
97

La vice-présidente américaine, Kamala Harris, a appelé dimanche à un « cessez-le-feu immédiat » dans la bande de Ghaza pour soulager les « souffrances » de la population de l’enclave palestinienne, et exhorté l’entité sioniste à « augmenter le flux d’aide » dans ce territoire, ravagé par les bombardements de l’occupant depuis des mois.

« Etant donné l’ampleur des souffrances à Ghaza, il doit y avoir un cessez-le-feu immédiat (…) », a déclaré Mme Harris lors d’un discours prononcé lors d’un évènement dans la ville de Selma, dans l’Alabama. Kamala Harris a également appelé l’entité sioniste à « en faire davantage pour augmenter de manière significative le flux d’aide » pour la population ghazaouie, menacée de famine selon l’ONU.

« Il n’y a pas d’excuses », a-t-elle déclaré à ce propos, avant d’appeler aussi l’occupant sioniste à « ouvrir de nouveaux points de passage » pour l’acheminement de l’aide dans l’enclave palestinienne assiégée. Le bilan de l’agression lancée le 7 octobre dernier par l’armée de l’occupation sioniste contre la bande de Ghaza, s’est alourdi lundi à au moins 30.534 martyrs et 71.920 blessés, a annoncé le ministère palestinien de la Santé.

Par ailleurs, les forces d’occupation continuent d’entraver l’arrivée de l’aide humanitaire à Ghaza, en particulier dans les régions du nord, alors que l’aide qui parvient au sud de l’enclave n’est pas suffisante pour répondre aux besoins des Palestiniens, notamment à Rafah, considérée comme le dernier refuge pour les déplacés.

Au cours des derniers jours, l’armée sioniste a délibérément ciblé à quatre reprises, les Palestiniens qui attendaient l’arrivée de cette aide, faisant plus de 100 martyrs et des centaines de blessés.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici