Judo – Jeux africains 2023: Une seule médaille pour l’Algérie, en bronze

0
85

La sélection algérienne de judo s’est contentée d’une seule médaille, en bronze, lors de la première journée des Jeux africains 2023, disputée dans la capitale ghanéenne Accra.

Cette breloque a été l’œuvre de Kaïs Moudathir, après s’être contenté de la troisième place chez les moins de soixante-six kilos, au moment où trois de ses compatriotes ont été éliminés précocement . Faïza Aïssahine et Zina Bouakache ont pris la cinquième place, respectivement chez les moins de 52 kilos et les moins de 57 kilos au moment où leur compatriote Houaria Kaddour s’est contentée de la septième place chez les moins de 48 kilos. L’Algérie a engagé un total de 13 boxeurs dans cette compétition. Outre les quatre déjà suscités, les autres représentants nationaux sont : Waïl Ezzine (-73 kg), Imad Aghilès Benazzoug (-81 kg), Abdelhamid Zmit (-81 kg), Abdallah Fala (-100 kg) et Mohamed El Mahdi Lili (+100 kg) chez les messieurs, ainsi que Belkadi Amina (-63 kg), Dyhia Benchalal (-70 kg), Louisa Ichalal (-78 kg) et l’expérimentée Sonia Asselah (+78 kg) chez les dames. Ces neuf judokas feront leur entrée en lice à t our de rôles, mercredi et jeudi, suivant leurs catégories de poids. Selon les organisateurs, 211 judokas (118 messieurs et 93 dames), représentant 35 pays, sont engagés dans cette prestigieuse compétition continentale. Avec 18 athlètes engagés, l’Angola est le pays le mieux représenté, devant Egypte (17), et la Tunisie (16). Les épreuves individuelles seront immédiatement suivies des épreuves du par équipes mixtes, prévues en une seule journée, le 15 mars courant, ont encore détaillé les organisateurs.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici