Journée mondiale de l’enfance: Une rencontre sur « l’enfance et la créativité numérique »

0
215

Une rencontre sur  « L’enfance et la créativité numérique » a été organisée, samedi à Alger à l’occasion de la Journée mondiale de l’enfance, (1 juin de chaque année), par le ministère de la Solidarité nationale, de la Famille et de la Condition de la femme en collaboration avec le Bureau du  Fonds des Nations unies pour l’enfance (UNICEF).

La ministre de la Solidarité nationale, de la Famille et de la Condition de la femme, Kaouter Krikou a présidé cette rencontre avec le ministre de l’Education nationale, Abdelhakim Belaabed, et le ministre de la Poste et des Télécommunications, Karim Bibi Triki, ainsi que le Haut-Commissaire à la numérisation, Mme Meriem Benmouloud, en présence de la Déléguée nationale à la Protection de l’enfance, Meriem Cherfi et de la représentante de l’UNICEF en Algérie, Katarina Johansson.Dans son allocution à cette occasion, Mme Krikou a mis en avant l’importance accordée par l’Etat à la protection et à la promotion de l’enfance, notamment en ce qui concerne l’accompagnement des enfants dans le domaine de l’innovation et de la créativité numérique, à travers l’adoption de plusieurs programmes et mesures dans le cadre des actions coordonnées entre les différents secteurs concernés.La ministre a saisi l’occasion pour évoquer les souffrances endurées par les enfants palestiniens en proie à un génocide perpétré par l’entité sioniste, ajoutant que ces enfants sont privés des droits les plus fondamentaux garantis par la Convention internationale des droits de l’enfant (CIDE).Pour sa part, M. Belaabed a mis en exergue les efforts du ministère de l’Education nationale en matière de numérisation, en application des orientations du président de la République, M. Abdelmadjid Tebboune, à travers la numérisation de toutes les opérations liées à la gestion de la scolarité des élèves en assurant notamment la disponibilité des tablettes électroniques et leurs accessoires au niveau des les écoles, relevant que le secteur dispose de plusieurs plateformes numériques dédiées à l’enseignement à distance.De son côté, M. Bibi Triki a mis en avant les efforts de son secteur en matière de sensibilisation afin de rendre l’Internet « un espace sécurisé contribuant au développement et au renforcement des talents et des connaissances de nos enfants », et ce, en coordination avec les différents intervenants dans le domaine de la protection de l’enfant, des différents secteurs et instances concernées. Il a également évoqué nombre de mesures prises en la matière, dont le lancement de campagnes nationales de sensibilisations afin de garantir une utilisation sécurisée d’internet, estimant que la garantie d’un environnement numérique sécurisé, qui aide l’enfant à développer ses talents, requiert « la conjugaison des efforts de l’ensemble des acteurs dans ce domaine». Pour sa part, Mme Benmouloud a affirmé que la construction de la société numérique et le renforcement de la citoyenneté numérique faisaient partie des intérêts du Haut-commissariat à la numérisation, d’autant plus qu’il s’agit de « l’un des  axes nationaux stratégiques de la transition numérique ».Quant à Mme Cherfi, elle a mis en relief les acquis enregistrés en matière de protection et de promotion de l’enfance en Algérie, notamment  à travers la loi relative à la protection de l’enfant constituant « un acquis qui s’ajoute à d’autres acquis en la matière ».Pour sa part, la représentante de l’UNICEF, a salué les efforts de l’Algérie concernant les mesures relatives à la protection de l’enfance, particulièrement en ce qui concerne la numérisation, soulignant la disposition de son Organisation à accompagner ces efforts.

Yasmine D

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici