Iran: Le Président « Ebrahim Raïssi » était sur le chemin du retour, quand l’hélicoptère s’est écrasé dans le nord-ouest du pays

0
110

Ebrahim Raïssi et son ministre des Affaires étrangères sont morts. L’hélicoptère du président Raïssi localisé, la mort d’Ebrahim Raïssi annoncée » n’a pas survécu à un accident d’hélicoptère dans le nord-ouest du pays ce dimanche 19 mai.

Plus de douze heures après le début des recherches, l’annonce de sa mort a été faite tôt ce lundi 20 mai par un représentant iranien à plusieurs médias d’État iraniens.Le président iranien était sur le chemin du retour après avoir inauguré dans la province de l’Azerbaïdjan oriental un barrage, en compagnie de son homologue azerbaïdjanais, Ilham Aliev, à la frontière entre les deux pays.L’agence de presse Irna a indiqué qu’outre le président, le ministre des Affaires étrangères, Hossein Amir-Abdollahian, le gouverneur de la province ainsi que le principal imam de la région figuraient parmi les passagers de l’appareil. Les secours iraniens ont récupéré lundi les dépouilles du président iranien Ebrahim Raïssi et des huit autres passagers de l’hélicoptère qui s’est écrasé la veille dans le nord-ouest du pays, a annoncé le Croissant Rouge iranien. »Nous sommes en train de transférer les corps » à Tabriz, la grande ville du nord-ouest, a déclaré à la télévision d’Etat le chef du Croissant Rouge iranien, Pirhossein Koulivand, en annonçant la fin des opérations de recherche.La télévision d’Etat iranienne avait rapporté plus tôt que les secours n’avaient détecté lundi « aucun signe » de vie humaine dans l’hélicoptère transportant le président iranien Ebrahim Raïssi qui s’est écrasé dimanche dans le nord-ouest de l’Iran. »A ce stade, il n’y a aucun signe montrant que les passagers de l’hélicoptère sont en vie », a indiqué la télévision après la découverte de la localisation de l’appareil qui s’est écrasé sur le flanc d’une montagne.La perspective de découvrir vivants le président de 63 ans, élu en 2021, et les autres passagers, dont le ministre des Affaires étrangères, a diminué durant la nuit. L’hélicoptère a disparu dimanche en début d’après-midi.

Cinq jours de deuil en Iran après la mort du président Raïssi, annonce Khamenei

L’Iran va observer cinq jours de deuil après la mort du président Ebrahim Raïssi, a annoncé le Guide suprême, l’ayatollah Ali Khamenei. « J’annonce cinq jours de deuil public et je présente mes condoléances au cher peuple iranien », a déclaré le plus haut responsable de la République islamique dans un communiqué publié quelques heures après l’annonce de la mort du président.

Le chef d’état-major ordonne une enquête sur le crash de l’hélicoptère présidentiel

Le chef d’état-major des forces armées iraniennes, Mohammad Bagheri, a ordonné une enquête sur la cause du crash d’hélicoptère qui a tué le président Ebrahim Raïssi et son entourage, selon l’agence de presse Isna. M. Bagheri a ordonné « à un comité de haut rang de lancer une enquête sur la cause du crash de l’hélicoptère présidentiel » dimanche, qui a tué neuf personnes dont le président et le ministre des Affaires étrangères, Hossein Amir-Abdollahian, a rapporté l’agence.

Les funérailles du président Ebrahim Raïssi

les funérailles du président Ebrahim Raïssi, débutent dès aujourd’hu   à Tabriz, dans le nord-ouest du pays, a indiqué un média officiel. « La cérémonie funéraire du président » et des personnes qui l’accompagnaient aura lieu  » mardi à 09H30 (06H00 GMT) à Tabriz », et « les corps seront ensuite transférés à Téhéran » pour la poursuite des cérémonies, a rapporté l’agence Irna, citant le ministre de l’Intérieur, Ahmad Vahidi.

Khamenei désigne le vice-président Mohammad Mokhber comme président Iranien par intérim

Le guide suprême iranien, l’ayatollah Ali Khamenei, a désigné lundi le vice-président Mohammad Mokhber comme président par intérim du pays, après le décès du président Ebrahim Raïssi la veille dans un accident d’hélicoptère dans le nord-ouest du pays »Conformément à l’article 131 de la Constitution, M. Mokhbar est chargé de diriger le pouvoir exécutif » et il doit, en concertation avec les chefs des pouvoirs législatif et judiciaire, organiser « l’élection d’un nouveau président dans un délai maximum de 50 jours », a indiqué l’ayatollah Ali Khamenei dans un communiqué. Le Croissant Rouge iranien a annoncé lundi que les secours ont récupéré les dépouilles du président iranien et des huit autres passagers de l’hélicoptère, dont le ministre des Affaires étrangères, Hossein Amir-Abdollahian. Ebrahim Raïssi était sur le chemin du retour après avoir inauguré dans la province de l’Azerbaïdjan oriental un barrage, en compagnie de son homologue azerbaïdjanais, Ilham Aliev, à la frontière entre les deux pays.L’agence de presse Irna a indiqué qu’outre le président et le ministre des Affaires étrangères, le gouverneur de la province ainsi que le principal imam de la région figuraient parmi les passagers de l’appareil.

Le vice-ministre des Affaires étrangères, Ali Bagheri, nommé à la tête de la diplomatie

Le vice-ministre des Affaires étrangères et négociateur en chef chargé du dossier nucléaire, Ali Bagheri, a été nommé lundi à la tête de la diplomatie de l’Iran à titre provisoire après le décès du ministre Hossein Amir-Abdolahian, dans un accident d’hélicoptère présidentiel la veille ayant coûté la vie au Président iranien Ebrahim Raïssi et huit autres passagers.M. Bagheri, 56 ans, a été désigné « responsable du comité des relations extérieures du gouvernement », a annoncé le porte-parole du gouvernement, Ali Bahadori Jahromi.Il avait été nommé en septembre 2021 vice-ministre des Affaires étrangères et négociateur en chef chargé du dossier nucléaire.Le Croissant Rouge iranien a annoncé lundi que les secours ont récupéré les dépouilles du Président iranien Ebrahim Raïssi et des huit autres passagers de l’hélicoptère, dont le ministre des Affaires étrangères, Hossein Amir-Abdollahian, décédés dimanche suite à cet accident d’hélicoptère survenu dans le nord-ouest du pays.Ebrahim Raïssi était sur le chemin du retour après avoir inauguré dans la province de l’Azerbaïdjan oriental un barrage, en compagnie de son homologue azerbaïdjanais, Ilham Aliev, à la frontière entre les deux pays.L’agence de presse Irna a indiqué qu’outre le président et le ministre des Affaires étrangères, le gouverneur de la province ainsi que le principal imam de la région figuraient parmi les passagers de l’appareil.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici