Intempéries-L’axe routier Dar El-Beida-Zeralda fermée à Ben Aknoun

0
1655

L’autoroute est inondée au niveau du virage de Ben Aknoun a Alger. « Au niveau de Ben Aknoun, nous avons enregistré une inondation au lieu-dit le S. l’eau y est accumulée sur environ 50 centimètres de hauteur. La route est actuellement fermée, a indiqué le capitaine Nassim Bernaoui, chef du bureau de l’information de la protection civile. Cette inondation a rendu le trafic routier très difficile, voir quasiment bloquée sur cet axe. Depuis 18h30 la circulation automobile a été interrompue sur ce tronçon pendant que les éléments de la police et de la protection civile ont été déployés sur les lieux pour réguler le flux de véhicules et intervenir en cas de besoin. D’importantes chutes de pluies sont enregistrées ces dernières heures de manière continue sur les régions du Centre du pays. Pour rappel, l’office National de la météorologie avait émis un bulletin météo spécial (BMS) annonçant la persistance de conditions climatiques instables, d’averses orageuses et de vents violents jusqu’à demain jeudi avec des cumuls estimés pouvant atteindre voire dépasser les 80 mm

Pour rappel, le 18 novembre dernier, la chaussée s’était affaissée à proximité, à cause des intempéries, ce qui avait provoqué la fermeture totale de ce tronçon de la rocade Sud pendant deux jours. Des réparations avaient été opérées par les services de la DTP de la wilaya d’Alger, et la rocade sud avait été rapidement ouverte à la circulation car elle représente un axe routier majeur et indispensable à la capitale. Outre l’autoroute de Ben Aknoun, « au niveau de la rue Tripoli à Hussein Dey, nous avons également enregistré une accumulation des eaux pluviales au niveau de l’arrêt du tramway », précise le capitaine Nassim Bernaoui , qui assure que des équipes de la protection civile sont actuellement dépêchés sur place pour rassurer et aider les citoyens bloqués. À Mostaganem, la protection civile a également enregistré une chute de pierres au lieu-dit « la zone de Chlef », sans faire de victimes. Par ailleurs les mêmes services déplorent l’incendie d’un véhicule de collecte de sang au niveau de l’hôpital de Beni Messous à Alger, rapidement maitrisé. Une enquête a été ouverte pour déterminer les circonstances exactes du sinistre.