Haute commission nationale de recours relatifs à l’investissement: Un «acquis précieux» pour les investisseurs

0
168

L’Union nationale des entrepreneurs publics (UNEP) a considéré que l’installation, par le Président de la République, M. Abdelmadjid Tebboune, de la Haute commission nationale de recours relatifs à l’investissement constituait un « acquis précieux » pour les investisseurs.

L’organisation patronale a ainsi salué et s’est félicitée, dans un communiqué, de l’installation de cette Haute commission, estimant que sa mise en place « est l’une des innovations les plus significatives de la nouvelle loi relative à l’investissement et saluée par l’ensemble des acteurs économiques ». L’installation de cette Haute instance est « prévue par l’article 11 de la loi N 22-81 du 24 juillet 2022 et organisée par le décret présidentiel N 22-296 du 4 septembre 2022 », a souligné l’UNEP, affirmant qu’elle « constitue, de par ses prérogatives, un acquis précieux pour les investisseurs et un outil complémentaire indéniable pour garantir leurs droits ». Cette commission contribuera, selon la même source, « à la facilitation de l’acte d’investir et concourra à lutter contre la bureaucratie », en plus d’offrir « une garantie supplémentaire aux investisseurs et facilitera les recours aux investisseurs qui s’estimeraient, abusivement, lésés dans l’octroi des avantages dus ou pour lesquels il serait notifié un rejet infondé de leurs projets d’investissements ». La modernisation du dispositif de l’investissement par la création de cette commission constitue « une avancée certaine dans l’amélioration du climat des affaires et la promotion de l’investissement national et étranger », ajoute l’UNEP, qui se dit « convaincue que l’essor économique du pays sera le fait des investisseurs appelés à promouvoir l’investissement, diversifier les secteurs d’activité et réduire la dépendance aux hydrocarbures comme souligné par Monsieur le président de la République lors de l’installation de la commission ». L’UNEP « demeure mobilisée pour accompagner les pouvoirs publics dans leur démarche de modernisation de notre économie à travers la promotion de l’investissement créateur de richesses et l’émergence d’une entreprise algérienne dynamique et adaptée aux nouvelles réalités économiques mondiales », conclut l’organisation patronale.

NI

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici