Frontières algero-Tunisiennes-L’Algérie intensifie les contrôles

0
1686

 

Les autorités algériennes ont élevé le niveau d’alerte face à des craintes grandissantes d’éventuelles incursions de combattants de Daech le long du tracé frontalier avec le pays voisin. D’importantes mesures de sécurité ont été prises au niveau des wilayas frontalières en vue d’empêcher toute infiltration des terroristes, d’autant que le ministère tunisien de l’Intérieur ait affirmé le retour de plus 800 combattants tunisiens ayant rejoint les rangs de « Daech ». C’est dire que la vigilance est de mise aux frontières. Toujours dans le cadre de la sécurisation des frontières, l’Algérie a procédé à l’installation de pas moins de 20 postes avancés, dont certains fonctionnant au moyen des caméras thermiques, à laquelle s’ajoute la création d’une base aérienne relevant de la Gendarmerie nationale (GN). Après les déclarations des officiels tunisiens concernant le retour des centaines de combattants en Tunisie, les services de la sécurité de la wilaya de Tébessa ont dressé des barrages routiers fixes opérationnels 24 heures sur 24. En outre, les véhicules soupçonnés sont soumis à des fouilles rigoureuses, tout comme les personnes suspectes. A ce propos, le directeur de Sûreté de daïra d’El Ma Labiodh (Tébessa), le commissaire Moussa Amroun a affirmé  l’activation du système de contrôle et du plan de sécurité visant à protéger les citoyens et leurs biens et de contrôler les personnes et les véhicules à la frontière. Par ailleurs, il a été procédé à la mise en place le long de la frontière algéro-tunisienne de plus de 60 tours de contrôle dotées de caméras thermiques à l’effet de mettre en échec toute tentative de contrebande ou d’attaque terroriste. Rappelons que de nombreux tunisiens ont contesté contre le retour de combattants ayant rallié les zones de tension en Syrie et en Irak.