Equipe nationale: Des Verts à réaction en attendant mieux

0
677

L’équipe nationale de football a terminé son dernier test du mois de mars par un match nul spectaculaire face à l’Afrique du Sud (3 – 3), à Baraki. On ne sait pas si on doit retenir plus l’efficacité de son attaque ou la perméabilité de la défense qui donne des signes inquiétants de fragilité à deux mois du début des éliminatoires de la Coupe du monde. Un grand chantier qu’il va falloir terminer rapidement.

«Je savais dès le début qu’il y avait un gros potentiel offensif dans l’équipe. C’est clair que nous devons travailler sur l’aspect défensif. Nous devons faire en sorte que c’est tout le bloc qui doit travailler et pas seulement les défenseurs», a souligné à ce propos le sélectionneur national à la fin de la rencontre devant les Bafana Bafana. Un coach qui a su apporter les ajustements nécessaires tactiquement pour que son équipe reprenne le dessus et arrache le nul. Un bon point pour lui qui dénote une bonne lecture du jeu chez lui et une capacité à réagir et à corriger ce qui cloche dans son équipe. Ses changements en deuxième période ont permis à son équipe de bien réagir après un période de flottement difficile qui aurait pu lui coûter cher. Aussi, Petkovic a eu le nez creux en replaçant Aït Nouri plus haut sur le terrain afin de densifier son milieu. Visiblement le technicien suisse commence à connaître ses poulains dont certains ont marqué des points pour la suite. On pense notamment à Benzia, auteur d’un but splendide qui fait le tour des réseaux sociaux. Il sera certainement classé parmi les plus beaux buts de l’année. Il peut légitimement prétendre au Prix Puskas de la Fifa récompensant le « plus beau but » de la saison.

Mais au-delà de son exploit individuel, l’ex-sociétaire de Lyon a été précieux en attaque. Il a probablement gagné sa place au sein du groupe et à la pointe de l’attaque de l’équipe nationale. Tout comme Yacine Brahimi dont le retour en sélection a été une franche réussite. Ces deux éléments ont apporté un vent de fraicheur aux Verts en attendant la confirmation. « Benzia a fait un match fantastique et il a été récompensé par ce magnifique but. Il a beaucoup alterné avec Brahimi sur le terrain. Sincèrement, je ne m’attendais pas à ce qu’ils soient à ce niveau de performance », avoue le coach national dont le style commence à se dessiner. On y voit déjà les contours. « Je préfère me concentrer sur mon équipe. Évidemment parfois il faut s’adapter mais il est nécessaire d’avoir un mode de jeu établi. On va jouer en Afrique dans des conditions pas forcément à notre avantage, mais on se doit de dominer », dira-t-il.

Même si Petkovic reconnaît les carences de son équipe notamment sur l’aspect défensif, il est néanmoins ravi de la bonne réaction de ses joueurs.  «C’est vrai que nous avons des temps faibles quand on encaisse mais nous avons aussi des moments forts quand on marque. C’est une équipe soudée et qui ne lâche rien c’est quelque chose de positif», souligne-t-il.

En ce qui concerne les faiblesses défensives des Verts constatées lors des deux matchs amicaux, Petkovic ne blâme pas seulement les défenseurs. Pour lui, toute l’équipe doit défendre en bloc collectivement. C’est probablement le travail auquel il doit s’atteler en priorité lors du prochain rassemblement de l’équipe nationale.

En attendant, il va certainement tirer les enseignements nécessaires de ce premier regroupement. Il a désormais une idée sur les joueurs dont il dispose. Il est probable qu’il fasse le tri pour travailler avec un groupe qui constituera son futur noyau.

Ali Nezlioui

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici