Festival national du théâtre universitaire « Mahieddine Bouzid »: La pièce « Moutaham » de l’université de Sidi Bel Abbes décroche le prix de la meilleure représentation complète

0
274

La pièce théâtrale « Moutaham » (accusé) de l’université de Sidi Bel Abbes a décroché le prix de la meilleure représentation complète, dans le cadre de la 14ème édition du Festival national du théâtre universitaire Mahieddine-Bouzid, qui a pris fin au théâtre régional de Sidi Bel Abbes, en présence du ministre de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique, Kamel Baddari.

Intervenant à l’occasion de la cérémonie de clôture, organisée dans la soirée du mardi, le ministre a salué « le rôle joué par les étudiants d’avant-garde à travers le théâtre, l’art, la culture et leur contribution efficace à l’édification de l’Algérie nouvelle », notant que « les œuvres de différentes régions du pays, en compétition à cette manifestation culturelle, ont permis de mettre en relief la diversité du patrimoine culturel et artistique dont l’Algérie recèle ». M. Baddari a appelé à « l’accompagnement des talents des étudiants et les encourager à poursuivre les œuvres théâtrales à travers l’échange avec les artistes et académiciens pour améliorer leurs performances et développer les œuvres artistiques, dans le cadre du théâtre au sein de l’université ». Ce festival, organisé six jours durant au Théâtre Régional et à l’Université « Djilali Liabès » de Sidi Bel Abbes, a vu entrer en compétition, dix représentations théâtrales. Le jury a salué le niveau des œuvres présentées par les troupes participantes, sous divers aspects, et a également appelé à « institutionnaliser ce Festival national de théâtre universitaire et l’organiser annuellement dans diverses universités du pays. Il a également exhorté les intervenants dans ce champ à enrichir et à diversifier les représentations du point de vue de la forme et du contenu, tout en mettant en avant les talents prometteurs, avec le soutien du ministère de la Culture et des Arts pour l’animation culturelle en milieu universitaire, qui a permis l’émergence des énergies créatives chez les étudiants et fournir des espaces pour encourager l’échange culturel entre différentes universités. Le recteur de l’université « Djillali Liabès » de Sidi Bel Abbes Bouziani Merahi a souligné, pour sa part, que les représentations, qui ont pris part à cette manifestation culturelle, ont été promues à un niveau professionnel dans différents domaines en termes de mise en scène, du son et de l’interprétation. Le commissaire du Festival et directeur des activités culturelles et de la vie étudiante au ministère de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique, Rebigua Azzedine, a insisté, de son côté, sur l’aspect « formation », qui a été mis en avant dans cette édition, à travers le débat sur les spectacles avec la participation des professeurs et des spécialistes. Le wali de Sidi Bel Abbès, Samir Chibani, a souligné, à cette occasion, que cette édition s’inscrit dans le cadre des activités enregistrées dans la wilaya, qui se distingue par la richesse de l’apport intellectuel et littéraire et intervient pour confirmer sa place en tant que pôle de rayonnement culturel. Il a ajouté que cette manifestation culturelle revêt une « grande » importance et a été à la hauteur du statut de l’Université Djilali Liabès et du théâtre régional de Sidi Bel Abbes. La cérémonie de clôture de la quatorzième édition du Festival national du Théâtre universitaire « Mahieddine Bouzid » a honoré les dix troupes participantes et la représentation théâtrale couronnée du prix « Meilleur spectacle complet » et du meilleur rôle masculin et féminin, en plus d’honorer la famille du regretté artiste Mahieddine Bouzid, le jury et les animateurs des ateliers.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici