Equipe nationale: Les non-dits de la liste de Petkovic

0
186

Visiblement la liste des 25 joueurs retenus par le coach national a fait beaucoup de mécontents. Elle est contestée de partout, d’autant que certains ne comprennent pas l’absence notable de certains éléments.

A commencer par celle du capitaine des Verts, Riyad Mahrez qui espérait pourtant une convocation de la part du sélectionneur. C’est du moins ce qu’il a publié sur les réseaux sociaux. Une manière de jeter la pierre au coach et justifier son éventuelle défection lors des prochains rassemblements de l’équipe nationale. Fidèle à son ex-entraîneur, Djamel Belmadi, le sociétaire du Ahly Saoudi n’a jamais caché son désapprobation après son limogeage. Du coup, sa relation avec Petkovic ne pouvait pas plus mal commencer, surtout qu’il a souhaité ne pas prendre part au premier stage de la sélection sous la houlette du coach suisse. Ce dernier l’a apparemment mal pris et a décidé de composer son équipe sans Mahrez. D’ailleurs à la lecture de sa liste, on comprend que Petkovic compte radicalement changer le groupe et faire confiance à de nouveaux cadres qui adhèrent à sa politique. C’est ce explique l’absence des Belaili, Slimani et autres Feghouli. Ce n’est pas leur valeur technique qui est remise en cause, mais le technicien suisse préfèreavoir d’autres meneurs de groupe acquis à sa cause. En tant que sélectionneur, il est libre de travailler avec les joueurs qu’il désire avoir pour mener à bien sa mission. Malgré les risques, il assume complètement ses choix pour le moment et les justifie. De son côté, l’opinion sportive a le droit de se poser des questions sur la non-convocation des joueurs comme Chaibi, Belloumi ou encore Boudaoui. Des joueurs en forme actuellement et dont la présence au sein de la sélection semblait pertinente. Ce n’est pas l’avis de Petkovic qui estime que ces joueurs ne sont pas encore prêts pour rejoindre l’équipe. Peut-être qu’ils n’entrent pas dans ses plans de jeu et il juge d’autres joueurs plus aptes à leur poste. C’est une question de choix qu’il faudra respecter, même si on peut ne pas être d’accord avec lui. Seuls les résultats sur le terrain trancheront en sa faveur ou pas.En attendant, les 25 joueurs sélectionnés pour les deux matchs comptant pour les éliminatoires de la Coupe du monde 2026, contre la Guinée et l’Ouganda, ont commencé à rejoindre hier le Centre technique national (CTN) de Sidi Moussa. Les Aît Nouri, Hadj Moussa, Benrahma et Gouiri ont été les premiers à arriver, hier samedi. Les autres arriveront au fur et à mesure.Le stage ne commencera d’une manière effective et avec le groupe au complet que demain lundi. Mais les choses sérieuses ont déjà commencé, d’autant que le premier match contre la Guinée est programmé pour le jeudi 6 juin au stade Nelson-Mandela de Baraki avant de se déplacer à Kampala pour y affronter l’Ouganda le 10 du même mois. Deux rendez-vous importants, voire déterminants pour la qualification au Mondial. On aura l’occasion d’y revenir dans nos prochaines éditions. Ali Nezlioui  

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici