EN: Recherche entraîneur désespérément

0
227

Il était prévu que l’identité du nouveau sélectionneur des Verts soit révélée ce jeudi en marge de la réunion du Bureau fédéral de la FAF. Finalement, on avait appris la veille que le successeur de Djamel Belmadi ne sera pas connu avant au moins une semaine. Ce qui confirme les difficultés des négociations avec le ou les techniciens visés. Walid Sadi, le président de la FAF, a, semble-t-il du mal à conclure avec un entraîneur de renom. Le problème financier bloque-t-il l’arrivée du nouveau sélectionneur ?  La FAF, à travers son BF, s’est seulement contentée d’annoncer que  « les pourparlers avec le futur sélectionneur sont en cours et il sera annoncé incessamment une fois que tous les détails de l’accord seront validés de part et d’autre ». Le Bureau fédéral n’a pas raté l’occasion d’en rajouter une couche et rappeler au passage l’échec cuisant de l’équipe nationale à la dernière CAN en Côte d’Ivoire.  « Les membres du bureau fédéral ont évalué la participation de l’équipe nationale A à la dernière Coupe d’Afrique des Nations en Côte d’Ivoire et tire les conclusions d’un échec regrettable après l’élimination au premier tour de cette compétition continentale. Il y a lieu de rappeler que le Bureau fédéral a depuis son élection au mois de septembre 2023 mis tous les moyens à la disposition du sélectionneur national pour lui garantir les meilleures conditions de préparation pour la réalisation d’une haute performance. Ce qui n’a malheureusement pas été le cas », écrit la FAF sur son site officiel. Belmadi, dont le contrat n’est toujours pas résilié, faut-il le préciser, est clairement visé par ce communiqué.

Les fans, pour leur part, attendent toujours l’arrivée du nouvel entraîneur. Le fait que les négociations traînent n’augure rien de bon. D’autant que la semaine écoulée, de nombreux médias ont annoncé un accord éminent avec le coach suisse, Vladimir Petkovic. Finalement, il n’en est rien. Actuellement, l’ancien sélectionneur de la Suisse est plutôt annoncé du côté de la Chine où on lui aurait proposé une meilleure offre. Ce qui complique davantage la situation, surtout si Petkovic était la seule piste convoitée. Si c’est le cas, il va falloir aller en chercher rapidement une autre. Dans un contexte difficile et complexe, la recherche d’un nouveau sélectionneur devient laborieuse, voire aléatoire. Il semble en tout cas que l’équipe nationale n’attire plus vraiment les entraîneurs étrangers, encore moins ceux qui ont une belle carte de visite.  Sinon comment expliquer que la FAF n’a pas encore trouvé un remplaçant pour Djamel Belmadi.

Pourtant, Mohamed Maouche, l’un des membres du comité ad hoc désigné par Walid Sadi pour l’aider à trouver le nouvel entraîneur, a déclaré que leur travail est terminé. « La mission de la commission est terminée. Nous avons fait un rapport détaillé sur chaque entraîneur qui était dans la liste et nous l’avons transmise au président de la FAF », a-t-il précisé tout en révélant les noms des entraîneurs proposés. Il s’agit de Carlos Queiroz, Vladimir Petkovic, Hugo Broos et José Vítor dos Santos Peseiro. Pour le moment, aucun de ces techniciens n’a donné son accord, sinon on le saurait. Walid Sadi a vraisemblablement toutes les peines du monde à clore ce dossier ô combien délicat.

Ali Nezlioui   

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici